Hôtel de région
© Tim Douet

Vente de l’aéroport - Lyon : l’UDI veut "des retombées" pour la région

Dans un communiqué de presse, le groupe UDI et Indépendants à la région Auvergne-Rhône-Alpes a demandé à l'état que la "vente de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry donne des retombées régionales concrètes et significatives en matière d’infrastructures de transport".

Alors que la procédure de cession des parts (60 %) détenues par l'État dans l'aéroport de Lyon est entrée dans sa phase finale depuis que l'État a sélectionné deux candidats parmi les six qui ont déposé des offres, le groupe UDI et indépendants du conseil régional Auvergne Rhône-Alpes "à rappeler à l'État le vœu qu'il a fait adopter par le conseil régional lors de la session budgétaire du 14 avril dernier qui avait pour objet d’inciter l'État à dédier une part significative du produit de la cession de la plateforme aéroportuaire au développement et à la modernisation des infrastructures de transport collectif du territoire régional de rattachement de ladite plateforme".

"Cette demande est de nature à préserver voire à renforcer les engagements pris en faveur des opérations concernant les infrastructures de transport régionales, avec une priorité accordée, compte tenu du sous- investissement observé, aux infrastructures ferroviaires", poursuivent-ils

Dans ce contexte ils insistent "pour que la vente de cet actif stratégique soit porteuse de retombées concrètes, directes et significatives pour les infrastructures de transport régionales."

à lire également
Interview - Lors d'une réunion de la commission générale du Sytral sur la rupture du contrat Rhônexpress, le maire de Lyon, Gérard Collomb a une nouvelle fois plaidé pour une médiation. Le président de la métropole David Kimelfeld, qui souhaite la fin de la concession, a aujourd'hui le sentiment que certains "cherchent à gagner du temps".
Faire défiler vers le haut