Total prévoit 30 % d’économies dans le raffinage

Plus d’un milliard et demi d’euros d’économies devront être faites chez Total, d’ici 2017.

Le directeur financier du groupe pétrolier l'a assuré ce lundi à Londres, lors de la journée investisseurs du groupe, il n'envisage pas de plan social en France. Patrick de la Chevardière a néanmoins présenté un important plan de réduction des coûts – plus d'un milliard et demi d'euros d'économies devront être faites d'ici à 2017, notamment en Europe, où il pointe "des surcapacités dans le raffinage". "Nous adapterons notre production au marché", prévient le directeur financier. Pour atteindre cet objectif, Patrick de la Chevardière a annoncé notamment 30 % d'économies dans les secteurs du raffinage et de la chimie.

Annoncé en février et détaillé ce lundi, le plan de réduction des coûts chez Total est dû à la baisse des objectifs de production et à des retards dans plusieurs projets, comme l’arrêt du gisement pétrolier géant de Kashagan au Kazakhstan, selon le directeur financier.

à lire également
Pascal Le Merrer, fondateur des Journées de l’économie de Lyon © Antoine Merlet
Entretien avec Pascal Le Merrer, professeur d’économie à l’ENS, qui a fondé, à Lyon, en 2008 les Journées de l’économie, dont la 12e édition s’ouvre le 5 novembre sur le thème “Environnement, numérique, société… la décennie de tous les dangers”. Dix ans durant lesquels les économistes vont devoir “trouver un consensus” pour éviter un retour des populismes.
Faire défiler vers le haut