Total prévoit 30 % d’économies dans le raffinage

Plus d’un milliard et demi d’euros d’économies devront être faites chez Total, d’ici 2017.

Le directeur financier du groupe pétrolier l'a assuré ce lundi à Londres, lors de la journée investisseurs du groupe, il n'envisage pas de plan social en France. Patrick de la Chevardière a néanmoins présenté un important plan de réduction des coûts – plus d'un milliard et demi d'euros d'économies devront être faites d'ici à 2017, notamment en Europe, où il pointe "des surcapacités dans le raffinage". "Nous adapterons notre production au marché", prévient le directeur financier. Pour atteindre cet objectif, Patrick de la Chevardière a annoncé notamment 30 % d'économies dans les secteurs du raffinage et de la chimie.

Annoncé en février et détaillé ce lundi, le plan de réduction des coûts chez Total est dû à la baisse des objectifs de production et à des retards dans plusieurs projets, comme l’arrêt du gisement pétrolier géant de Kashagan au Kazakhstan, selon le directeur financier.

Faire défiler vers le haut