Julien Duret homepage

Le héros très discret de l’Amérique… est Lyonnais

Le 3 avril dernier, il s'était jeté à l'eau pour sauver une jeune New-Yorkaise de la noyade, avant de disparaître en toute discrétion. Après trois jours d’investigation, l’identité du héros a été révélée. Il s’agit d’un ingénieur Lyonnais de 29 ans.

Le héros que tout New York recherchait se cachait à Lyon. Sous le Frenchman, comme l’ont appelé les journaux outre-Atlantique, se cachait en réalité Julien Duret, un Lyonnais de 29 ans. Le jeune homme, en vacances à New York, a participé samedi 3 avril au sauvetage d’une petite fille avant de s’évaporer dans la nature. Alors qu’il se promenait au bras de sa compagne sur le port de Manhattan, il aperçoit quelque chose flotter à la surface de l’eau. Il s’approche du bord et constate qu’il s’agit d’un enfant. Il ôte aussitôt son manteau et se jette dans l’eau qui avoisine les 5°. Il est rapidement rejoint par le père de la fillette, lui-même sauveteur.

Tous deux, hissent la petite Bridget, 2 ans, hors de l’eau. Le courageux jeune homme est resté auprès de la petite fille et de son père jusqu’à ce que les secours arrivent, puis, sans que personne ne s’en aperçoive, il s’est éclipsé, s’engouffrant dans un taxi. « Je n’ai pas réfléchi. C’est allé très vite. J’ai réagi très vite… Je n’avais jamais fait ça auparavant » confie le jeune héros au Daily News. Cet ingénieur lyonnais n’avait pas conscience, alors qu’il rentrait vers la France, que son portrait et les photos de son acte héroïque s’étalaient en unes des grands quotidiens américains.

Toute la grosse pomme a été captivée par l’acte de bravoure du jeune Lyonnais. M Anderson, le père de la petite Bridget, n’a cessé de courir les médias, frustré de n’avoir pu remercier celui qui l’avait aidé à sauver son enfant. Après trois jours de battage médiatique, d’annonces et d’appels aux témoignages dans les journaux américains comme français, M Anderson peut enfin poser un nom sur son bon Samaritain. Même si Julien Duret ne se considère pas comme un héros et pense avoir fait « ce que tout le monde aurait fait  », il s’estime heureux d’avoir pu aider, et comblé que la famille ait simplement pu être réunie.

à lire également
Gérard Collomb
Le maire de Lyon et une délégation de chefs d’entreprise locaux effectuent en ce moment un déplacement en Amérique du Nord, pour tenter de tisser des liens entre des entreprises locales et la région lyonnaise.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut