Le Sucre fait (re)venir Boiler Room

"Il y a un an, le Sucre accueillait sur sa terrasse sa première Boiler Room". Le rooftop lyonnais invite à nouveau le média londonien, à l'occasion de 4 évènements inédits et gratuits.

Pour ceux qui en ignorent l'existence, Boiler Room est à la musique électronique underground ce que le Palace parisien a été à la house music française jusqu'en 1983 : the place to be.

Innovant et efficace, le concept de Boiler Room est pourtant simple : un public, un DJ, le tout transmis en direct sur le net. Né en 2010 à Londres, ce diffuseur web s'est inspiré du principe des radios pirates et jouit désormais d'une reconnaissance excellente dans le milieu des dj sets.

Déjà invité aux Nuits Sonores en 2013, Boiler Room avait permis à Tale of Us, Rone ou encore le lyonnais Kosme de se produire à l'Atelier Sumo, avant de monopoliser le toit du Sucre à l'occasion de la fête de la musique. Et le club lyonnais remet ça cet été. Le Sucre consacrera à Boiler Room, "un des médias les plus importants" pour la culture techno, 4 jeudis, entre juillet et août. Le line-up des djs et producteurs n'est pas encore défini, mais la collaboration entre le club lyonnais et Boiler Room devrait donner naissance à une programmation pointilleuse.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut