Thierry Cornillet
Thierry Cornillet © O.Fournier

L’UDI-Modem est “viscéralement pro-européen”

Thierry Cornillet, candidat UDI-Modem dans la région Sud-Est pour les européennes, était l’invité de l’émission vidéo en direct de Lyoncapitale.fr, ce lundi dès 9h.

Le parti centriste n'appelle pas au "vote sanction contre Hollande", comme le fait l'UMP, mais "à se mobiliser pour l'Europe contre les extrêmes", estime-t-il. L'une de leurs propositions est d'élire le président du Parlement européen au suffrage universel.

"Viscéralement pro-européen", Thierry Cornillet a une vision "très utilitariste" de l’Union européenne. Il faudrait d’après lui que les Etats "acceptent de donner une part de leur souveraineté pour que l’Europe fonctionne mieux".

Rappelant que l’Europe est la "première puissance commerciale au monde" et qu’elle possède "le marché le plus solvable", Thierry Cornillet estime que l’Europe "ne peut avoir peur de personne", puisqu’il la considère comme étant "la meilleure sur le marché", à condition d’être "regroupée".

Le candidat aux élections européennes se dit "lucide" et "refuse de se mentir" lorsqu’il est question de "repli sur le national". Pourtant, il désirerait que l’Europe ne soit pas "responsable" du dumping social au sein des Etats membres de l’Union européenne. "Ne faisons pas porter à l’Union européenne ce qui est des responsabilités nationales", avoue le candidat UDI-Modem.

Dénonçant l’absentéisme de Jean-Marie Le Pen au Parlement européen, Thierry Cornillet trouve que celui-ci "donne beaucoup de leçons". Pour le candidat UDI-Modem, "il a tout à fait le droit d’être contre l’Union européenne, à condition qu’il milite autrement que tous les cinq ans là-dessus".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut