Chrétiens d’Irak : quand un élu PS reverse ses indemnités

Ali Kismoune, conseiller municipal délégué PS de la Ville de Lyon, a reversé ce lundi l’intégralité de son indemnité du mois de juillet au diocèse de Lyon. Une somme qui sera ensuite transmise aux chrétiens expulsés de Mossoul en Irak.

Ali Kismoune, élu PS de la Ville de Lyon, a reversé, ce lundi, l’intégralité de son indemnité d’élu du mois de juillet au diocèse de Lyon. Une somme qui sera ensuite transmise aux chrétiens expulsés de Mossoul en Irak.

930,10 euros. C’est la somme qu’a envoyée Ali Kismoune, conseiller délégué à la politique de la Ville à Lyon et président du club Rhône-Alpes Diversité, accompagnée d’une lettre expliquant son geste, au cardinal Barbarin. Dans ce courrier daté du 28 juillet, l’élu assure son "soutien face à cette tragédie que subit cette minorité religieuse".

“Une initiative personnelle”

Ce geste "symbolique" découle d’une tribune du cardinal Barbarin, publiée le 26 juin dernier dans les colonnes du Figaro. "Cette lettre m’a profondément marqué. Elle a été l’élément déclencheur", lance Ali Kismoune. L’élu a également été sensible "au communiqué de presse de la part de Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon et de Laïd Bendidi, président du conseil régional du culte musulman en Rhône-Alpes, réaffirmant tous deux avec force leur indignation face à cette situation". Et de poursuivre : "Quand j’ai vu que le cardinal Barbarin avait le courage d’aller en Irak, je me suis dit que je devais faire quelques chose." Depuis ce lundi, l’archevêque de Lyon est en effet en visite pour trois jours en Irak, en soutien aux chrétiens de ce pays (lire ici).

Ali Kismoune décide alors de reverser son indemnité d’élu. "C’est une initiative personnelle au nom des valeurs républicaines. Si cela permet de mettre la lumière sur cette minorité qui souffre..."

De nombreux soutiens en France

Le pouls de la mobilisation commence à se faire entendre en France. De nombreuses voix, dans la classe politique, parmi les autorités religieuses mais aussi les défenseurs des Droits de l'homme, se sont élevées ces derniers jours pour presser les autorités d'agir en faveur des chrétiens d'Orient. Le week-end dernier, plusieurs rassemblements de soutien, notamment à Lyon, ont été organisés.

Les chrétiens de Mossoul, la deuxième ville d'Irak, tombée le 10 juin aux mains des djihadistes de l'Etat islamique (EI), ont commencé il y a dix jours à fuir en masse après un ultimatum de l'EI leur donnant quelques heures pour quitter les lieux.

Sur les ondes de RMC, le cardinal Philippe Barbarin a estimé ce mardi matin qu'il fallait encourager les chrétiens d’Irak menacés par les djihadistes de l'État islamique (EI) à rester dans ce pays, où ils ont développé depuis des siècles "un art de vivre ensemble qui est aussi une grande richesse pour l'humanité".

Ci-dessous, le bulletin d’indemnités d’Ali Kismoune pour le mois de juillet, que ce dernier a souhaité communiquer :
Bulletin de salaires d'élu Ali Kismoune ()
1 commentaire
  1. panpan69 - 31 juillet 2014

    Faut arrêter la démagogie. Moi aussi j'ai donné, mais je n'ai pas alerté la presse... Lyon Cap s'est aussi empressé de publier... Si ça se passe comme ça au niveau local, j'imagine au plus haut niveau...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut