un avion bi-moteur
@Alan Radecki

Atterrissage délicat pour l’avion de Ségolène Royal à Lyon

L’avion de la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, a connu une avarie de train d’atterrissage à son arrivée à Lyon, ce mardi.

Plus de peur que de mal pour Ségolène Royal. La ministre de l'Ecologie était à Lyon ce mardi pour une visite éclair du salon Pollutec à Eurexpo. Mais son arrivée a été quelque peu perturbée. L'avion affrété par la Sécurité civile, qui la transportait de Saint-Nazaire jusqu'à Lyon-Bron, a connu une avarie technique, relate Le Progrès dans son édition de ce mercredi.

Il était environ 13h lorsque le pilote s'est rendu compte que le train d’atterrissage principal du petit bimoteur à hélices était bloqué. Faute au mécanisme automatique. Heureusement, le commandant de bord a pu actionner un dispositf manuel pour finalement déployer le train d'atterrissage. L'appareil a toutefois dû effectuer un survol de l'aéroport pour que des observateurs au sol puissent confirmer visuellement que le train était bien totalement sorti.

Hollande tenu informé

Un important dispositif a été mis en place à proximité de la piste avec notamment la présence d'un camion mousse et de plusieurs engins des pompiers. Une quarantaine de soldats du feu ainsi que des policiers et la gendarmerie des transports aériens ont été mobilisés sur place pour parer à toute éventualité. Mais le petit appareil a finalement pu se poser sans encombre et les sept passagers ont débarqué normalement pour rejoindre le salon. Les services de secours ont immédiatement levé le camp.

D'après Le Progrès, le président François Hollande aurait été tenu informé des péripéties de l'avion de la ministre en direct, alors qu'il déjeunait avec des journalistes.

à lire également
faits divers
Un avion de tourisme s’est écrasé ce mardi matin à Saint-Agrève, dans l’Ardèche, à environ 100km au sud de Lyon. Le pilote et un passager sont grièvement blessés. Ils ont été héliportés vers des hôpitaux.
2 commentaires
  1. lagardoise - 3 décembre 2014

    Plus de peur que de mal pour la ministre de l'écologie. C'est quand même bizarre que les pilotes et son équipage n'ait pas vérifier tout le matériel avant le décollage...

  2. messire - 3 décembre 2014

    @lagardoise: c'est le principe de l'incident! Il arrive au hasard!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut