Le 26 mai 1944, le quartier de Vaise est bombardé. © Emilie Rouge.

80 ans du bombardement de Lyon : une journée de commémoration au CHRD

Le 26 mai 1944, Lyon était visée par un bombardement américain faisant plus de 700 victimes, une journée marquante de l'histoire de la ville.

Le Centre d’histoire de la Résistance et de la déportation (CHRD) commémore les 80 ans du bombardement de Lyon. À cette occasion, un parcours urbain de 1 h 30 sera proposé au public le 26 mai prochain. Celui-ci retracera au fil des rues le bombardement du quartier Jean Macé et le sort des civils pendant la Seconde Guerre mondiale. L'évènement sera ensuite renouvelé le 15 juin pour les Journées européennes de l'archéologie et ce jusqu'au 1er septembre.

Lire aussi : Il y a 70 ans, 3 septembre 1944 : Lyon enfin libéré

714 morts et 1 800 blessés

Vendredi 26 mai, à 9 h 48, l'alerte résonne dans toute la ville. Environ 400 avions américains s'apprêtent à survoler Lyon, volant à 7 000 mètres d'altitude. Moins d'une heure plus tard, à 10 h 41, l'attaque débute. Pendant une vingtaine de minutes, des centaines de bombes s'abattent sur la ville, visant le nœud ferroviaire de la Mouche et la gare de Vaise. Les Alliés espèrent ainsi gêner les déplacements des troupes allemandes en anticipation du débarquement du 6 juin 1944.

Façade du Centre Berthelot bombardée. © Emilie Rouge

Mais le bombardement est imprécis et génère d'importants dégâts collatéraux, le bilan humain est très lourd. D'abord établi à 714 morts et 1 800 blessés, il serait plus important encore mais reste difficile à préciser. Il faudra trois jours et trois nuits pour localiser et dégager toutes les victimes. De plus, 1 200 immeubles sont détruits, en particulier dans les quartiers de Vaise et Jean Macé. La façade de l'Ecole du service de santé militaire, qui abritait le siège de la Gestapo, est également touchée. Le CHRD y est aujourd'hui installé.

Lire aussi : Lyon : c'était un 24 août, la libération de la prison de Montluc "antichambre de la mort" en 1944

Par ailleurs, le centre propose jusqu'au 25 mai son exposition dédiée à Jean Moulin. Pour la Nuit des Musées, une programmation inédite sera proposée ce week-end des 18 et 19 mai.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut