Manif pour tous

7 000 Rhônalpins à la Manif pour tous, à Paris

Selon les leaders de la Manif pour tous 69, entre 6 000 et 7 000 Rhônalpins seraient montés à Paris pour participer à la Manif pour tous, ce dimanche après-midi.

Manif pour tous ()

Ils avaient distribué 150 000 tracts, placardé 5 000 affiches et collé 10 000 autocollants un peu partout dans le Rhône. Le but : "Mobiliser un maximum de personnes pour obtenir le retrait de la circulaire Taubira", qui ouvre, selon la branche départementale anti-mariage gay, la voie à la PMA-GPA.

Pari réussi : selon l'organisation, entre 6 000 et 7 000 Rhônalpins participeraient en ce moment à la grande manifestation parisienne. Plusieurs dizaines de cars auraient été affrétés, mais "de très nombreux opposants sont venus par leurs propres moyens, en TGV ou en faisant du covoiturage".

Manif pour tous ()

Pour l'heure, aucun chiffre officiel global n'a été rapporté, mais les organisateurs attendent pas moins de 100 000 personnes. "Je peux vous dire, pour avoir fait toutes les manifs précédentes que ce 5 octobre c'est archi comble, déclare Anne-Sophie Lafaye, l'une des leaders départementales. Je n'ai jamais vu autant de monde. Je suis là depuis 1h15 et je n'ai toujours pas vu le char n°6, celui de Rhône-Alpes. On vient de voir le char n°3..."

“Faire plier le Gouvernement”

Les Lyonnais battent le pavé parisien pour s'opposer "à la PMA, la GPA et [au] genre". Huit mois après les derniers défilés de la Manif pour tous, qui avaient déjà largement mobilisé le département et Rhône-Alpes, plus globalement, les Lyonnais reviennent donc en en force à Paris. "On n'a jamais été aussi mobilisés qu'aujourd'hui. On va faire plier Valls et son gouvernement !" qui, selon eux, déconstruisent la famille.

Côté élus, le député lyonnais Georges Fenech (UMP) est dans la manifestation aux côtés de Christine Boutin et de l'ancien frontiste et ex-vice-président de l'UMP Guillaume Peltier, aujourd'hui proche de Nicolas Sarkozy.

Manif pour tous ()

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut