600 g d’héroïne saisies à Vénissieux

Incroyable mais vrai. Alertée par un coup de feu, la police a mis jeudi la main sur 600 grammes d’héroïne dans un immeuble de Vénissieux.

Surprenante affaire que celle relatée par le quotidien Le Progrès. Jeudi, aux alentours de 14h, au 8e étage d'un immeuble de Vénissieux, trois individus cagoulés et armés s'en prennent à un locataire qui sortait de chez lui. Ils tentent alors de le dépouiller en le frappant, mais ses cris les incitent à prendre la fuite.

Alertées par un coup de feu, les forces de l'ordre interviennent peu de temps après sur les lieux, découvrant un impact de balle et des traces de sang à l'étage en dessous. C'est alors qu'un homme déboule d'un appartement, tentant de s'enfuir à la vue des policiers. Et pour cause : la police met par la suite la main dans son appartement sur 615 g d'héroïne, 100 g de produit de coupe et 3 g de résine de cannabis.

Les policiers découvriront également sur les lieux un immense carton rempli de boîtes de méthadone. Le locataire des lieux âgé de 41 ans affirme que seuls 100 g d'héroïne lui appartiennent réellement et fait valoir que le reste de la marchandise serait simplement en dépôt chez lui. Le Progrès estime que ce locataire était vraisemblablement la cible initiale des hommes cagoulés, sur fond de trafic de drogues. L'homme a été présenté à la justice jeudi 30 juillet.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut