© Woodstower

33 000 entrées à Woodstower : un succès qui en annonce d'autres

Le festival Woodstower a affiché un record d'entrées historique lors de sa 20e édition. La manifestation s'est fait une place importante dans l'événementiel estival à Lyon, et ses organisateurs se tiennent prêts pour les prochaines éditions.

Un succès florissant. Créé en 1997, Woodstower s'est définitivement imposé comme un événement phare de l'animation estivale à Lyon. Cette année, pour sa 20e édition, le festival a enregistré un nombre de visites record avec 33 000 entrées, soit 10 000 de plus que l'an passé, et s'est terminé par un sold-out le samedi soir. La manifestation a franchit un palier important. Si ce succès est inédit, c'est aussi parce que les organisateurs s'en sont donné les moyens, en programmant notamment un concert du groupe NTM. "On espérait au moins 30 000 entrées pour cette année. On ne peut qu’être fier d'avoir gagné notre pari", garantit Maxime, le programmateur et président de l'association Woodstower. Désormais, l'événement doit faire face à sa réussite et adapter ses ambitions pour les futures éditions.

Conserver le même format

"Lorsque l'on franchit une étape comme celle-ci, il faut revoir certaines choses au niveau de l'organisation et de la structure du festival", explique Maxime, qui garde les pieds sur terre. Cette année, Woodstower a organisé pour la première fois l'événement sur 4 jours, du jeudi au dimanche. Pour les prochaines éditions, le programmateur souhaite bien conserver le même format, en développant certains aspects. "On conservera le jeudi en ouverture, mais il faudra le façonner de manière à faire venir plus de monde dès le premier jour". En effet, si cette dernière édition affichait complet, la foule s'est essentiellement massée le week-end. "À l'avenir, l'idée sera de mettre en scène un artiste marquant dès le jeudi pour attirer immédiatement du monde, puis ensuite garder la même lignée pour les jours qui suivent", envisage le président de l’association. Pour le nombre d'entrées, Maxime donne déjà ses ambitions. "On essaiera de se stabiliser autour des 10 000 entrées par jour, et si le succès se maintient les attentes augmenteront peu à peu."

Depuis 2014, le festival a développé toute une animation en supplément de la programmation musicale. "En plus des concerts, qui restent l'activité prépondérante, notre site est devenu un petit village où l'on déambule. On a installé une véritable animation. Plusieurs stands de jeux sont à disposition des festivaliers. Une plage a également été aménagée. On a tissé des liens avec le public, et c'est ce qui fait notre réussite aujourd'hui", explique le gérant. Le concept de Woodstower a été retravaillé. Les organisateurs récoltent aujourd'hui les fruits de ce qu'ils ont construit.

"Voir l'avenir sereinement"

Sur l'aspect financier, le programmateur se montre rassurant. Ces deux dernières années, malgré des subventions en baisse, les organisateurs sont parvenus à rallonger le festival de deux jours. "Même s'il y a encore des incertitudes concernant les dépenses effectuées, on peut voir l'avenir sereinement, contrairement à certaines années où il y a eu d'énormes déficits. Pour cette édition, le festival ne perdra pas d'argent", assure Maxime.

 

 

 

 

 

à lire également
Œuvre murale d’Agrume pour le ZOO Art Show – été 2018, Lyon 6e © DR
Les Journées du patrimoine, c’est le week-end que de nombreuses personnes attendent chaque année. Châteaux, mairies, traboules, églises et tant d’autres lieux du patrimoine lyonnais sont exceptionnellement ouverts pour l'occasion. Mais que faire pour ceux qui veulent sortir ou se changer les idées ces 14, 15 et 16 septembre? Lyon Capitale a concocté pour vous une sélection des meilleurs événements.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut