3 questions à Daniel Floret

Les cas de sclérose en plaques n'ont d'ailleurs pas augmenté depuis les vaccinations. La seule réalité est qu'il y a eu des vaccinations chez des adultes qui n'étaient pas visés par les recommandations.

Pourquoi des adultes, non visés par les recommandations, ont été vaccinés ?
On peut en discuter effectivement. Si la justice estime que ce fait est lié à une com' excessive des firmes pharmaceutiques, il est alors légitime qu'elle puisse s'intéresser à ce problème. Après, encore une fois, il n'existe aucun lien de causalité entre la sclérose en plaques et le vaccin de l'hépatite B.

De plus en plus de personnes deviennent anti-vaccins...
Ils ne représentent que 5 % de la population ! Quand on regarde les chiffres d'incidence de la diphtérie ou de la polio, par exemple, avant et après les vaccins, on ne peut pas dire que ce n'est pas efficace.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut