On a testé le restaurant Sémantème à Lyon : canaille et naturel

Si la définition du mot sémantème peut sembler un brin hermétique, la cuisine du chef Alban Vehi est d’une évidence alarmante : goûts nets, saveurs tranchées, saisonnalité et sobriété.

"Comme un cannelloni" – Saumon fumé, herbes fraîches (dont salicorne), caviar de hareng et coulis de fanes de radis

Un plat frais, marin et assaisonné.

Cervelle d'agneau, sauce meunière, câpres, échalote, vinaigre

Fondant, parfaitement relevé et... régressif.

Bonite de la maison Durand (Halles de Lyon) à la grenobloise et légumes du marché de la Tête-d'Or

Un plat de fin d'été, légumier et paysan. Des saveurs brutes.

Filet de cochon fermier d'Auvergne, réduction de parures, légumes du marché de la Tête-d'Or

Canaille ! Sincère et vrai. Un retour à la terre.

Lacté chocolat, prunes et crumble

A tomber à la renverse. Délicat.


Sémantème – 73 rue Masséna, Lyon 6e – 06 46 58 36 90

Menu midi : 33 € (entrée/plat ou plat/dessert à 25 €)

www.restaurant-semanteme-lyon.fr

 


Critique complète à paraître dans le mensuel Lyon Capitale d’octobre (n°781).

à lire également
Détail d’un dessin de Kanellos Cob pour Lyon Capitale
Dans la liste des ingrédients du succès du modèle lyonnais, l’apport européen est rarement mis en avant. Il va pourtant de pair avec la dynamique économique et culturelle de Lyon. Dans la culture, avec Arty Farty, comme sur le plan institutionnel, Lyon tente de développer son propre réseau européen : celui des capitales économiques à défaut d’être des capitales nationales.
1 commentaire
  1. Galapiat - 8 septembre 2018

    Jean Pierre, (Coffe) tu nous manques peu importe les saveurs , seule l'apparence et les mélanges comptent. Il y a tant de vrais restos à Lyon la Capitale .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut