Christian Janier, maître fromager, dans ses caves © Tim Douet
Christian Janier, maître fromager, dans ses caves © Tim Douet
Article payant

Grandes maisons lyonnaises : Janier, maître fromager

La plus ancienne maison d’affinage de fromages de Lyon a débuté son activité en 1885, dans le quartier de la Part-Dieu. Son histoire continue aujourd’hui dans les sous-sols de Perrache, avec les représentants de la 4e et de la 5e générations.

Si la petite rue Seguin, “derrière les voûtes”, ne doit pas son nom au propriétaire de la célèbre chèvre d’Alphonse Daudet, toujours est-il que dans ses sous-sols reposent, dans un silence quasi monacal, sur des planches d’épicéa du haut Doubs brut de sciage, banons, broccius, chabichous du Poitou, crottins de Chavignol, gratarons d’Arêches, persillés des Aravis, sainte-maure-de-touraine… À dix mètres sous terre, le fromager (Meilleur Ouvrier de France) Christian Janier affine comme le lait sur le feu cent soixante variétés de fromage, dont 10 % d’étrangers, représentant un volume total de cent tonnes, bon an mal an, pour 1 300 tonnes vendues. Direction les boutiques de fromagers, les étals des marchés, les halles de Lyon, de France et de Navarre... jusqu’à Tokyo.

Le véritable fromage ne peut être que fermier

Il vous reste 85 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Lyon Capitale a rencontré Jérôme Bocuse, héritier de l'empire Bocuse. Le fils du "pape de la gastronomie" décédé le 20 janvier dernier, nous livre ses attentes et ses ambitions pour le groupe qu'il dirige.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut