Fabien Chalard & Julien Géliot, propriétaires de Léon de Lyon et le chef étoilé David Gallienne © »Studio-Largo-Hervé Deroo »

Chaque mois, un jeune chef de talent invité au restaurant Léon de Lyon

La brasserie Léon de Lyon propose chaque mois à"l'un des chefs les plus prometteurs de la nouvelle génération" d'inventer un menu servi rue Pléney.

Après 78 jours confinés - et dans l'attente des mesures qui seront prises samedi par le préfet du Rhône à la demande du ministre de la Santé "pour enrayer la circulation du virus et limiter son impact sur le système sanitaire" - les restaurants s'organisent comme ils peuvent pour remettre une serviette au cou des clients et remplir leurs tables, déjà délestées de moitié.

La brasserie Léon de Lyon (quartier Terreaux-Bât d'Argent) lance un événement mensuel, le "Léon des Chefs". "C'est le rendez-vous des talents d’aujourd’hui, trublions du goût et jeunes toques ambassadrices de leurs territoires. "Qui vient à Lyon va chez Léon" disait déjà en son temps l’écrivain Max André d’Azergues. Aujourd’hui ce sont les chefs de la nouvelle génération qui viennent à tour de rôle y poser leurs tabliers, le temps d’un hommage en toque et due forme. Un mois, un chef, une escale en région." expliquent Fabien Chalard et Julien Géliot, les propriétaires de la mythique brasserie.

Un mois, une toque, une région

©"Studio-Largo - Hervé Deroo"

Le premier invité de ce tête-à-tête gourmand est David Galienne, dernier lauréat de l'émission de téléréalité culinaire Top Chef, auréolé d'une étoile au guide Michelin dans son Jardin des Plumes, à Giverny (Eure, Normandie).

Du vendredi 18 septembre au jeudi 15 octobre - en complément de la carte habituelle du Léon de Lyon - pour le déjeuner et le dîner, le chef de 32 ans proposera un menu étoilé et réalisé par les chefs de Léon de Lyon, en 3 ou 5 services (45€ et 65€) :

Places limitées, réservation conseillée.

Léon de Lyon
1, rue Pléney
Lyon 1er
04 72 10 11 12

1 commentaire
  1. JANUS - sam 19 Sep 20 à 9 h 04

    Avec la récession, chômage et revenu en baisse, on sera moins nombreux à pouvoir se payer un bon restaurant. Désolé.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut