Lou-Montpellier
©Grégor Clauss

Rugby : les réactions après la victoire du Lou contre Montpellier

Pour son troisième match à Gerland (Matmut Stadium de Gerland), le Lou a remporté une troisième victoire face à Montpellier (16-3). Les Lyonnais ont maîtrisé leur sujet dans un match qui ne restera pas, en terme de contenu, dans les annales.

Au coup de sifflet final, les Lyonnais étaient satisfaits de la victoire obtenue cet après-midi face à Montpellier. "On a bien maîtrisé le match", a résumé Pierre Mignoni, l'entraîneur du Lou. Perfectionniste, l'ancien international français a concédé que son équipe "aurait dû marquer un ou deux essais de plus." Le technicien a souhaité féliciter ces joueurs : "Il a fallu s'y employer, bravo aux joueurs car ce sont des écuries assez impressionnantes. Il faut continuer notre chemin en étant déterminé comme on l'est, car c'est sûr qu'on ne lâchera pas", a conclu Mignoni.

Une supériorité lyonnaise sans contestation possible

En zone mixte, les Montpelliérains n'ont pu que reconnaître la supériorité de leurs adversaires du jour. "Ils avaient une bonne défense", a tenu à rappeler le pilier Antoine Guillamon. Le 3e ligne Kilian Galletier n'y est pas allé par quatre chemins : "Il faut prendre en compte la valeur de l'équipe de Lyon. C'est un des meilleurs packs du Top 14." Impossible, dans ce contexte, de faire jeu égal avec le Lou : "On a été bien en dessous offensivement pour être dangereux", a ajouté Galletier. Guillamon confirme : "Ils avaient une bonne défense et on leur a donné trop de ballons et de pénalités pour espérer faire quelque chose." Les Montpelliérains descendent à la quatrième place, le Lou pointe à la 11ème position avant le match entre le Stade Français et l'Union Bordeaux-Bègles.

Revivre le film du match ici.

à lire également
Les joueurs du Lou se félicitent après leur victoire
Les Lyonnais ont retrouvé le top 6 face à Stade Français indiscipliné en s’imposant 44-3. Le Stade Français s’est effondré ce samedi soir face au LOU. Si les Lyonnais ont su s’imposer à chaque moment décisif, les Parisiens ont eux enchaîné les erreurs. Dès la 12e minute de jeu, le capitaine Alexandre Flanquart recevait un […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut