OL : Lisandro, ce héros (vidéo)

L'OL a ramené samedi soir une précieuse victoire de Montpellier (1-2). Grâce à un Lisandro des grands soirs, auteur d'un doublé, les Gones se hissent à la troisième place du classement. "On a su bien gérer le match en réalisant une bonne première mi-temps. On s'est procuré de nombreuses occasions même si on a trop reculé en seconde période. Cette victoire fait énormément de bien à l'équipe. Il reste quatre matchs jusqu’à la trêve et il faudra être très concentré jusque-là", analyse Cris. De son côté Claude Puel, a apprécié l'état d'esprit affiché par ses joueurs. "Certes, c'est une victoire à l'arrachée, mais il s'agit des plus belles victoires, a-t-il déclaré tout sourire. On a fait une très belle première période au niveau du pressing et de la récupération. On a baissé physiquement en seconde période mais on a réussi à trouver les ressources mentales pour aller chercher la victoire. Je suis très fier de mes joueurs, c'est une belle récompense."

"Une relation professionnelle avec Puel"

Visiblement d'humeur taquine, l'entraîneur général de l'OL n'a pas manqué d'ironiser sur les deux buts inscrits par Lisandro. "Il a fait beaucoup d'efforts et je suis content qu'il soit récompensé par ces deux buts. Je l'ai laissé sur le terrain jusqu'à la fin pour qu'il ne fasse pas la tête (rires). Plus sérieusement, il a été très bien dans l'esprit et c'est fédérateur pour le groupe." Quant au principal intéressé, il a réaffimé entretenir des relations professionnelles avec son entraîneur : "ce qui s'est passé lors du dernier match face à Paris (2-2) a été très mal interprété et je n'ai absolument rien contre mon entraîneur, a-t-il réagi au micro de Canal+. J'avais tellement envie de bien faire face à Paris, c'est pour cela que j'étais frustré au moment de mon remplacement. J'ai une relation très professionnelle avec Claude Puel. Lorsqu'il me demande quelque chose, je m'efforce de donner le meilleur de moi-même. Je suis vraiment très content d'avoir marqué ces deux buts." Grâce à ce succès en terre héraultaise, Lyon poursuit sa série de neuf matches sans défaites.

La feuille de match

Au stade de la Mosson, Montpellier - Lyon 1-2 (0-1)

Spectateurs : 18 990.

Arbitre : Stéphane Bré.

Buts. Montpellier : Spahic (80e) ; Lyon : Lisandro (5e, 90e + 4).

Avertissements. Montpellier : Pitau (59e), El Kaoutari (63e), Belhanda (65e) ; Lyon : Réveillère (42e), Makoun (73e).

Montpellier : Jourdren - Bocaly, Yanga-Mbiwa , Spahic, El Kaoutari - Belhanda, Pitau (cap.) (Gr. Lacombe, 82e), Dernis (J. Marveaux, 61e) - S. Camara, Giroud, Kabze (Aït-Fana, 38e).

Lyon : Lloris - Réveillère, Cris (cap.), Lovren, Kolodziejczak - Gonalons, Makoun, Källström (Pjanic, 82e) - Lisandro, B. Gomis (Briand, 73e), Bastos (Pied, 79e).

Lire aussi  : Montpellier - OL : les notes des joueurs

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut