stade Gerland tribunes
Guillaume Baviere

L’OL met la pression sur l’ASSE avant le derby

À 48 heures du dernier derby à Gerland, qui opposera l’OL et l’ASSE dimanche soir (à 21h), le club lyonnais lance les hostilités avec un communiqué publié aujourd’hui. Il dénonce notamment l’attitude du club stéphanois, qui ne lui a toujours pas indiqué si ses supporters allaient faire le déplacement.

Un derby ne serait pas un derby sans un avant-match pimenté, ou alimenté d'une polémique. À deux jours du dernier match à Gerland entre les rivaux lyonnais et stéphanois, qui aura lieu dimanche soir (à 21h), l'Olympique lyonnais s'est fendu d'un communiqué à l'encontre des dirigeants de l'ASSE. En cause, la gestion du déplacement des supporters de Saint-Etienne, dont l'OL ne sait toujours pas s'ils seront ou pas de la partie pour cette rencontre capitale autant qu'historique.

Les supporters de l’ASSE vont-ils boycotter le déplacement à Gerland ?

Le club de Jean-Michel Aulas rappelle dans ce communiqué mis en ligne sur son site que "l'année dernière l'ASSE avait attendu le dimanche matin avant le match pour officialiser le boycott du déplacement", ce qui avait empêché l'OL de commercialiser les places du parcage visiteurs.

Pour mémoire, l'AS Saint-Etienne dénonce également la décision du comité stratégique de la Ligue de football professionnel de limiter le nombre de places attribuées aux Stéphanois à 600 pour ce derby. Il est en effet de coutume de réserver 5 % de la capacité du stade (2 000 places, en ce qui concerne Gerland) aux fans de l'équipe adverse.

à lire également
C'était le choc de la 15e journée de Top 14. Le leader, le LOU, se déplaçait à Bordeaux pour affronter l'UBB, son premier poursuivant. Et Lyonnais ont craqué en deuxième mi-temps...
2 commentaires
  1. Marine - 6 novembre 2015

    Comment voulez vous que les supporters ne se battent pas quand vous voyez que le matche n'est même pas commencé que les clubs se 'battent' déjà par presse interposée. Les matches de OL/ASSE devraient se jouer à huit clos. Mare de supporter tous ces incidents, et toutes les dégradations qui vont avec. Mare de payer dans nos impôts locaux toutes ces dégradations. Et surtout mare que l'on bassine pendant 8 jours avant le matche.

  2. Saint-Clair - 6 novembre 2015

    Marre

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut