Najat Vallaud-Belkacem
© Tim Douet

Législatives : Najat Vallaud-Belkacem, bien candidate à Villeurbanne

La ministre de l'Éducation nationale confirme ce matin dans "Le Progrès" sa candidature dans la 6e circonscription du Rhône aux prochaines élections législatives.

Ce n'était un secret pour personne, c'est désormais officiel. Najat Vallaud-Belkacem annonce qu'elle sera candidate à la désignation par les militants socialistes de la 6e circonscription du Rhône, celle de Villeurbanne, pour les élections législatives du printemps 2017.

En 2007, elle était candidate à Lyon. Dans Le Progrès ce samedi, elle justifie son choix de Villeurbanne : "J'y suis tout simplement installée depuis maintenant un certain temps. J'ai une affection particulière pour cette ville qui est jeune, ouverte et porte très haut les valeurs de la solidarité."

Non cumul et bilan

La ministre précise revenir tous les 15 jours dans sa ville, "pas forcément pour des activités publiques et médiatiques, juste pour être chez [elle]". Alors qu'on la dit intéressée par prendre la tête du Parti socialiste, elle écarte par ailleurs la volonté de lorgner la mairie pour un prochain scrutin, se disant pour le non cumul des mandats et rendant hommage au maire actuel, Jean-Paul Bret.

Najat Vallaud-Belkacem sera le troisième ministre engagé aux législatives dans le Rhône, après Thierry Braillard et Hélène Geoffroy. Et affirme vouloir mettre son bilan national en avant pour sa campagne sur le terrain.

à lire également
Equipage de la Police nationale à Lyon © Tim Douet
Face aux problèmes créés par le trafic de cannabis, la municipalité villeurbannaise sortante avait lancé une grande concertation sur la dépénalisation. Un choix jugé aujourd’hui risqué électoralement. Les remontées des habitants sur la tranquillité publique ne sont pas élogieuses.
7 commentaires
  1. Robes Pierre - 17 septembre 2016

    Tel le fût du canon, installée depuis un 'certain temps' précision volontairement tronquée la plupart du temps à Paris mais il lui faut trouver une source de revenus après avril 2017. Et tant pis pour les autres candidats qui s'investissent à Vénissieux depuis longue date , place, faites place.

  2. Marine - 17 septembre 2016

    Ce qui est navrant, c'est que tous ces élus sont montés à Paris et ont oubliés Lyon, et maintenant, ils veulent tous revenir sur Lyon après 2017. Pourquoi ? ont ils peur des nouvelles élections ? J'espère franchement, que les électrices et les électeurs Lyonnais se souviendront de tout l'année prochaine. Remarquez, il est vrai de toutes ces femmes et tous ces hommes politique ne vivent que de MANDATS. Donc si pour elles ou eux ; l'année 2017 change, elles ou ils vont devoir 'pointer' au chômage ! Tous ces élus, ne pensent qu'à eux !!!

  3. Jean Jaurès - 17 septembre 2016

    Il faudrait marier Belkacem avec Valls! (politiquement j'entends) et on aurait enfin des raisons d'espérer... Valls, c'est bien, c'est l'autorité républicaine et une vision intransigeante de la laïcité (sans laquelle notre République court à sa perte). Belkacem, c'est le souci de ne pas rajouter un ressentiment mortifère là où des populations se sentent déjà mises à l'écart... Ils devront faire des efforts l'un vers l'autre. Pour Belkacem, en acceptant de considérer le voile islamique comme un symbole de l'asservissement de la femme! Pour Valls, en acceptant de concevoir qu'il y a des explications aux dérives de certains jeunes vers l'islamisme! On peut faire confiance à Valls, il est le seul à dénoncer l'apartheid scolaire et territorial qui mine nos territoires! Suite sur Lyon Mag

  4. Robes Pierre - 17 septembre 2016

    J Jaurès::: t’en a pas assez bouffé du Valls, Belkacem. alors de grâce fin de la partie , pour qu’elles raisons feraient ils ce qu'ils ont ignorés depuis 2012. Chercher des explications aux dérives n'est pas très compliqué, les peines encourues minimes , souvent voir jamais appliquées. La mise à l’écart de population, le fait de ces populations, pour mémoire l'immigration européenne s'est toujours intégrée , le communautarisme principal raison de vivre hors de la société existante.

  5. SaleGosse - 17 septembre 2016

    Qu'espérez-vous, 'Jean Jaurès', en mariant le pire avec le moins bon ? Des 49.3 à la pelle pour renier la démocratie, et pour nos enfants un nivellement par le bas pour faire de nos générations futures de parfait incultes assistés ? La disparition de la laïcité sous prétexte de respect des minorités ? C'est à mourir de rire. Leur discours d'auto-satisfaction n'est là que pour vous endormir ; eux qui ne sont sur le terrain que pour y paraître devant les caméras. Les discours officiels ne sont que mensonges, il suffit d'ouvrir un peu les yeux, de faire preuve d'un minimum de discernement pour s'en apercevoir. Arrêtez un peu de rêver, la France file droit dans le mur, et ce ne sont pas des raisonnements socialistico-nounourso-gentillets qui la relèveront.

  6. Kasneh - 18 septembre 2016

    Confirmation: le vent tourne !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut