"Ma vie de Courgette" est ovationné à Cannes

Le public de la Quinzaine des Réalisateurs du festival de Cannes était très ému par la diffusion du film d'animation franco-suisse " Ma vie de Courgette". Les deux projections ont été accueillies par deux standing ovation d'une dizaine de minutes.

Un public debout, ému et applaudissant à tout rompre a conclu les deux projections du film d'animation réalisé au pôle pixel de Villeurbanne par un ancien élève de l'école Emile Cohl de Lyon, Claude Barras. "Ma Vie de Courgette", c'est d'abord un film sur l'abandon, l'enfance, l'amitié et l'amour à travers l'histoire de "Courgette", un petit garçon bousculé par la vie qui se retrouve dans un foyer pour enfant.

Sept ans de travail couronné

Entièrement tourné en image par image (stop motion), ce film d'animation fait paradoxalement le pari de la lenteur, mais surtout de l'émotion. Les huit mois de tournage, les 54 marionnettes dans trois déclinaisons de costumes, les quinze plateaux de tournage et la soixantaine de décor nécessaires au film d'animation viennent délicatement traiter de sujets aussi graves que les blessures de l'enfance ou la mort. La réaction du public de Cannes a tout cas également ému le réalisateur Claude Barras qui travaille depuis 7 ans sur ce projet. Avec une sortie au cinéma prévue en octobre prochain, la vie de Courgette risque de faire parler d'elle.

à lire également
Cathy Bouvard, aux Subsistances, en octobre 2018 © Tim Douet
Depuis quinze ans à la tête des Subsistances, Cathy Bouvard s’est vu proposer un défi qui ne se refuse pas : les Ateliers Médicis, dont l’ambition est rien de moins que de transformer par la culture la ville de Clichy-sous-Bois et de faire émerger des artistes qui ne soient pas “du sérail”. Une des fondatrices de Lyon Capitale tire donc sa révérence et dresse à cette occasion le bilan d’une ville qui a muté. Avec la crainte qu’elle ne se re-quenellise…
1 commentaire
  1. tlemaire - 17 mai 2016

    Un film d'animation absolument généralissime ! J'ai adoré ! On remarque bien les 7 ans de travail pour ce film !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut