Tram T1
Creative commons : Ibou69100

Ça s’est passé à Lyon un 2 juillet : création de la compagnie de tram

De l'inauguration de la statue d'Amédée Bonnet à l'Hôtel Dieu en 1875 à l'inauguration de la fontaine Place de la République 1977, Lyon Capitale se remémore les événements qui ont marqué les 2 juillet lyonnais au fil des siècles.

1286 : Concile provincial tenu à Mâcon, sous la présidence de l'archevêque Raoul.

1788 : Passage à Lyon et réception solennelle de trois ambassadeurs à Paris du Nabab Typo-Sahib.

1789 : Réjouissance populaire pour la réunion des trois ordres. Dégénèrent : saccage et incendie des barrières et bureaux d'octroi à Saint-Clair, au pont de la Guillotière. Le 3, bataille à Vaise.

1792 : Les recteurs de la Charité, devant les difficultés financières, se démettent de leurs fonctions et remettent l'administration à la municipalité.

1793 : Mouvement favorable aux jacobins dans les sections du Gourguillon et de Saint-Georges. La municipalité fait aussitôt désarmer ces sections.

1793 : On commence à fortifier une tête de pont au débouché du pont Morand sur la rive gauche.

1796 : Adjudication du claustral des Chazeaux à quatre acquéreurs.

1807 : Les Clarisses quittent la maison Saunier et s'installent rue Sala.

1807 : Réunion constitutive du Cercle littéraire

1840 : Installation de Mgr de Bonald, nouvel archevêque de Lyon.

1843 : Pose de la première pierre de la maison de retraite du clergé, à Vernaison.

1844 : Prise d'habit des premières religieuses franciscaines de la Propagation de la foi.

1853 : L'hospice du Calvaire s'installe dans le domaine de la Sarra, acheté par madame Garnier.

1860 : Début des travaux de démolition pour le percement de la rue de l'Impératrice, entre la place de la Fromagerie et la rue Grenette.

1862 : Inauguration de la statue d'Amédée Bonnet, à l'Hôtel-Dieu, dans la cour St Martin. Œuvre de G. Bonnet.

1865 : Ascension du ballon "Le Géant", de Félix Toursnachon ("Nadar"). Parti de la place de l'Hippodrome, atterrit à St Agrève.

1872 : Élection législative partielle. Victoire radicale. (Élus : E. Millaud, Ordinaire).

1872 : Mort de Balthazar Alexis, ancien graveur. Lyon (2e). (Né à Lyon, le 1er mai 1786). Inhumé à Loyasse.

1879 : Création de la Compagnie des omnibus et tramways de Lyon (O.T.L.).

1883 : Mort de Nicolas Ducarre, ancien député à l'Assemblée nationale, membre de l'Académie. Lyon (1er). (Né à Lhuis, Ain, le 24 novembre 1819). Inhumé à Loyasse.

1893 : Mise en service du premier tramway électrique, de Ste Foy à St Just, par la Compagnie de l'électricité de Ste Foy Lès Lyon. (Devenue ligne 29).

1899 : Ordonnance du cardinal Coullié promulguant une nouvelle édition des statuts synodaux.

1903 : La première étape du premier Tour de France cycliste s'arrête à Lyon.

1906 : Les ossements des victimes de la Terreur sont transférés de l'ancienne chapelle des Brotteaux à la nouvelle (terminée depuis 1901, l'autorisation administrative traînait).

1912 : Passage à Lyon de l'ancienne reine de Madagascar, Ranavalo.

1914 : Visite des usines Berliet offerte (avec un déjeuner) aux journalistes lyonnais et parisiens à l'occasion du grand prix automobile.

1928 : Ordonnance de l'archevêque supprimant la paroisse Saint-Pierre des Terreaux.

1934 : Inauguration de la première tranche du nouvel immeuble de la Société d'Enseignement professionnel du Rhône, rue Amédée Bonnet. (3e tranche : inauguration le 19.01.1953).

1958 : Colloque international d'histoire, à la Faculté des Lettres : "Lyon et les pays de l'Europe centrale et méridionale".

1959 : Tenue à Lyon et Ars du 17e congrès eucharistique national.

1973 : Visite à Lyon (usines Berliet) du prince Abdallah Ben Abdel Aziz, d'Arabie Saoudite.

1977 : Inauguration de la fontaine de la place de la République, œuvre de Serge Boyer.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
En raison du confinement, nous vous proposerons régulièrement des articles sur l'histoire de Lyon, pour voyager dans le temps. Avec un site majestueux où deux cours d’eau se rejoignent, impossible de croire qu’il n’y avait pas de Lyon avant 43 avant notre ère et la fondation de Lugdunum. La présence humaine est attestée sur ces terres dès -29000.
Faire défiler vers le haut