Tram T1
Creative commons : Ibou69100

Ça s’est passé à Lyon un 2 juillet : création de la compagnie de tram

De l'inauguration de la statue d'Amédée Bonnet à l'Hôtel Dieu en 1875 à l'inauguration de la fontaine Place de la République 1977, Lyon Capitale se remémore les événements qui ont marqué les 2 juillet lyonnais au fil des siècles.

1286 : Concile provincial tenu à Mâcon, sous la présidence de l'archevêque Raoul.

1788 : Passage à Lyon et réception solennelle de trois ambassadeurs à Paris du Nabab Typo-Sahib.

1789 : Réjouissance populaire pour la réunion des trois ordres. Dégénèrent : saccage et incendie des barrières et bureaux d'octroi à Saint-Clair, au pont de la Guillotière. Le 3, bataille à Vaise.

1792 : Les recteurs de la Charité, devant les difficultés financières, se démettent de leurs fonctions et remettent l'administration à la municipalité.

1793 : Mouvement favorable aux jacobins dans les sections du Gourguillon et de Saint-Georges. La municipalité fait aussitôt désarmer ces sections.

1793 : On commence à fortifier une tête de pont au débouché du pont Morand sur la rive gauche.

1796 : Adjudication du claustral des Chazeaux à quatre acquéreurs.

1807 : Les Clarisses quittent la maison Saunier et s'installent rue Sala.

1807 : Réunion constitutive du Cercle littéraire

1840 : Installation de Mgr de Bonald, nouvel archevêque de Lyon.

1843 : Pose de la première pierre de la maison de retraite du clergé, à Vernaison.

1844 : Prise d'habit des premières religieuses franciscaines de la Propagation de la foi.

1853 : L'hospice du Calvaire s'installe dans le domaine de la Sarra, acheté par madame Garnier.

1860 : Début des travaux de démolition pour le percement de la rue de l'Impératrice, entre la place de la Fromagerie et la rue Grenette.

1862 : Inauguration de la statue d'Amédée Bonnet, à l'Hôtel-Dieu, dans la cour St Martin. Œuvre de G. Bonnet.

1865 : Ascension du ballon "Le Géant", de Félix Toursnachon ("Nadar"). Parti de la place de l'Hippodrome, atterrit à St Agrève.

1872 : Élection législative partielle. Victoire radicale. (Élus : E. Millaud, Ordinaire).

1872 : Mort de Balthazar Alexis, ancien graveur. Lyon (2e). (Né à Lyon, le 1er mai 1786). Inhumé à Loyasse.

1879 : Création de la Compagnie des omnibus et tramways de Lyon (O.T.L.).

1883 : Mort de Nicolas Ducarre, ancien député à l'Assemblée nationale, membre de l'Académie. Lyon (1er). (Né à Lhuis, Ain, le 24 novembre 1819). Inhumé à Loyasse.

1893 : Mise en service du premier tramway électrique, de Ste Foy à St Just, par la Compagnie de l'électricité de Ste Foy Lès Lyon. (Devenue ligne 29).

1899 : Ordonnance du cardinal Coullié promulguant une nouvelle édition des statuts synodaux.

1903 : La première étape du premier Tour de France cycliste s'arrête à Lyon.

1906 : Les ossements des victimes de la Terreur sont transférés de l'ancienne chapelle des Brotteaux à la nouvelle (terminée depuis 1901, l'autorisation administrative traînait).

1912 : Passage à Lyon de l'ancienne reine de Madagascar, Ranavalo.

1914 : Visite des usines Berliet offerte (avec un déjeuner) aux journalistes lyonnais et parisiens à l'occasion du grand prix automobile.

1928 : Ordonnance de l'archevêque supprimant la paroisse Saint-Pierre des Terreaux.

1934 : Inauguration de la première tranche du nouvel immeuble de la Société d'Enseignement professionnel du Rhône, rue Amédée Bonnet. (3e tranche : inauguration le 19.01.1953).

1958 : Colloque international d'histoire, à la Faculté des Lettres : "Lyon et les pays de l'Europe centrale et méridionale".

1959 : Tenue à Lyon et Ars du 17e congrès eucharistique national.

1973 : Visite à Lyon (usines Berliet) du prince Abdallah Ben Abdel Aziz, d'Arabie Saoudite.

1977 : Inauguration de la fontaine de la place de la République, œuvre de Serge Boyer.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
Aperçu des expositions à voir en décembre 2018 à Lyon (montage)
Ce mois-ci, on voyagera dans le temps, avec de jeunes artistes tout juste sorties des beaux-arts, deux peintres nés dans l’entre-deux-guerres et un empereur dont on ne connaît souvent à Lyon que la table. Mais aussi dans la géographie, d’un Sud fantasmé aux Fidji de visu pour finir à Annemasse. Bonne route.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut