Bernard Pivot : "Fermer le musée des tissus serait un crime culturel"

Ce vendredi 15 septembre, Bernard Pivot était en visite au musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon. À l’approche de la réunion devant fixer le sort de l’établissement, il a fait part de son indignation face à son éventuelle fermeture.

La mobilisation pour sauver le musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon continue. Ce vendredi matin, Bernard Pivot a pu découvrir en avant-première les pièces d’une exposition que le grand public pourra admirer le mois prochain. À cette occasion, il a tenu à affirmer son soutien, mais surtout son “indignation à l’idée que ce musée puisse fermer à l’initiative de Lyon”. Une option “invraisemblable” pour le président de l’académie Goncourt, qui s’indigne que le nouveau maire de Lyon, Georges Képénékian, auparavant adjoint à la culture, puisse accepter la fermeture de ce musée : “Le fermer, c’est trouer la mémoire de Lyon, déchirer son passé et mépriser le travail des canuts mais aussi celui des industriels du textile. Je veux croire, par un excès d’optimisme peut-être, que la place de ce musée est à Lyon.”

Le 6 octobre prochain, se tiendra une réunion qui doit fixer le sort de l’établissement. À l’approche de cette date cruciale, “un soutien comme celui de Bernard Pivot est déterminant”, affirme Emmanuel Imberton, le président de la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Lyon. Après trois longues années de négociation, “de hauts, de bas, de moments de folles espérances et de doutes”, Emmanuel Imberton espère non seulement “éviter la fermeture du musée mais aussi lui redonner une seconde jeunesse”. Un second souffle que, selon lui, seules la ville et la métropole pourront donner en apportant leur contribution. En tout état de cause, “la balle est dans le camp de la ville de Lyon”, a conclu Bernard Pivot.

à lire également
bouchon trafic urbain
La M6 (ex-Autoroute A6) sera coupée à la circulation pendant quatre nuits cette semaine au nord de Lyon en raison de travaux. La fameuse autoroute qui passait en plein cœur de Lyon depuis des années va être transformée en boulevard urbain.
1 commentaire
  1. FEFI - 18 septembre 2017

    Personne ne veut les supprimer, mais c'est l'immeuble qui intéresse, déplaçons le?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut