Une locataire met le feu à son appartement pour en changer

On en sait un peu plus sur ce drame survenu le 23 août dernier, rue Garibaldi à Saint-Priest. Un incendie avait ravagé un appartement. L'occupante, une femme de 39 ans, était présente dans le logement au moment des faits, ainsi que sa fille de dix ans. Elles avaient dû être relogées.

Les enquêteurs ont noté à l'intérieur du logement trois départs de feu, invalidant la thèse accidentelle. Selon la police, c'est la locataire qui aurait provoqué le sinistre : elle voulait être relogée par son bailleur social dans un autre appartement. Interpellée le 14 octobre, elle a été jugée en comparution immédiate, et relaxée. Mais le Parquet a fait appel de la décision.

à lire également
ARS à Lyon
Le nombre de personnes hospitalisées semble marquer le pas dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et le Rhône. À l'inverse le nombre de personnes décédées du Covid a de nouveau fortement augmenté ce jeudi. 
Faire défiler vers le haut