T3 au Grand Stade : le coût a doublé !

Bernard Rivalta a refait les comptes : le coût de la desserte du Grand Stade sera de 66,6 millions d'euros HT, alors qu'il l'évaluait à 33 millions au printemps dernier. Explications.

Le 10 avril dernier, la justice avait annulé la déclaration d'utilité publique prononcée pour le prolongement de T3 vers le Grand Stade. En cause, le chiffrage opéré par le Sytral qui sous-évaluait le véritable coût de la desserte du Grand Montout, estimée par ses services à 33,3 millions d'euros. Si le syndicat de transport intégrait bien dans son calcul les 600 mètres de rails supplémentaires, le nouveau terminus et l'ouvrage d'art permettant le franchissement de l'avenue Jean-Jaurès à Décines, il imputait le réaménagement de quais et de voies à la Part-Dieu, à la Soie et à Meyzieu ZI à la volonté de mieux faire cohabiter ses trams avec Rhônexpress qui empruntent la même infrastructure. Or cette charge (19,9 millions) est très majoritairement causée par l'exploitation de navettes desservant le stade les soirs de matches.

Plutôt que de contester encore par voie judiciaire, le président du Sytral a revu sa copie afin "de ne pas retarder le planning de l'opération". L'Euro ne peut attendre. Une nouvelle phase de concertation publique a été lancée, qui liste l'ensemble des opérations nécessaires à la desserte du Grand Montout, quand bien même celles-ci seraient aussi "justifiées par l'exploitation quotidienne de la ligne régulière". En clair, Bernard Rivalta préfère désormais sur-évaluer que l'inverse. Et cette fois, il obtient un chiffre de 66,6 millions d'euros (valeur 2009). Diable !

  • Vessiller au Grand stade : le ping pong avec Rivalta

Le débat a pris un tour aigre-doux ce jeudi au comité syndical du Sytral, quand Béatrice Vessiller s'est abstenue. Rivalta veut l'unanimité, sur tous les dossiers. "Maintenant que le Grand Stade se construit, vous n'êtes pas favorable à sa desserte en transports en commun, l'a-t-il interpellée. Vous irez comment au Grand Stade, vous ?". "En voiture", ont soufflé, accusateurs, les complices du président du Sytral. "Je ne vais pas aller au Grand Stade", s'est exclamée l'écologiste, grimaçante. "Le jour où Europe Ecologie les Verts fera un grand meeting au Grand Stade, vous irez bien", a souri le président. "Nous irons au stade de Gerland", a aussitôt improvisé la Villeurbannaise. "Vous manquez d'ambition", a conclu Rivalta.

6 commentaires
  1. Marine - ven 31 Jan 14 à 8 h 49

    Mon dieu que tous ces élus sont imbus de leur personne. Pas un seul mot pour les contribuables qui vont payer la note ???? Pas un seul mot pour les nuisances. La seule chose qui les intéresse c'est le GRAND STADE. En plus je suis sur que ces élus ne viendront pas en métro ou en Tram au GRAND STADE, mais en voiture avec chauffeur.

  2. grandlyonnaise - ven 31 Jan 14 à 9 h 30

    encore une fois notre 'petit' RIVALTA la main pris dans le sac des mensonges pour mémoire : http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univers/Politique/Sytral/Rivalta-perd-en-Conseil-d-Etat-fin-de-six-ans-de-procedureset ces grands moralistes voudraient qu'on leur donne le bon dieu sans confession ...Les opposants ont bien raison quand ils disent que les infrastructures coutent bien le double de ce qui est annoncé par la magnifique comm des pieds nickelés

  3. Sophie_Lyon - ven 31 Jan 14 à 11 h 02

    Ce dialogue entre élus est pathétique; pas de hauteur, on reste au ras des pâquerettes; les électeurs sont tout à fait accessoires sauf le jour des élections, n'est ce pas ? Ce grand stade est une hérésie, un scandale, il faudra que ceux qui ont décidé de ce délire de béton rendent des comptes un jour ou l'autre; à mon avis, ce n'est que le début des mauvaises surprises.

  4. citoyens respectés - ven 31 Jan 14 à 15 h 28

    La solution pour contrer une telle 'affaire', serait d'imposer la transparence réelle, que les citoyens se sentent concernés grâce à une réelle information. Si vous voulez faire autre chose que râler, présentez-vous aux élections avec la co-étiquette 'citoyens respectés'. Sinon, ben... Restez prisonniers du bipartisme et des luttes d'influences...

  5. MG - ven 31 Jan 14 à 16 h 10

    600 Mètre ca peut se faire a pied mangez; bougez

  6. Robes Pierre - sam 1 Fév 14 à 15 h 28

    imaginez que ce sera la seule rallonge , c'est faire preuve de beaucoup d'optimisme

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut