étudiants
©JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Lyon 2 : La mobilisation des vacataires continue

Les enseignants vacataires de l’université de Lyon 2 poursuivent leur mobilisation. Cela fait maintenant six mois qu’ils n’ont pas touché leurs salaire.

Depuis septembre les enseignants vacataires de Lyon 2 n’ont pas été payés. La direction leur avait promis qu’ils allaient être rémunérés avant la fin du mois de janvier. Aujourd’hui presque aucun d’entre eux n’a perçu le moindre euro. Les étudiants ont donc refusé de remettre les notes des partiels qu’ils ont pourtant corrigé. Ils ont déclaré que les notes seront remises à l’administration lorsque toutes leurs indemnités auront été versées. La grève devrait donc se poursuivre lors du prochain semestre.

à lire également
En 54 jours de confinement, les adolescents ont dû s’adapter à l’école à distance, à la promiscuité familiale et à l’éloignement d’avec leurs copains. Aujourd’hui, malgré le déconfinement, la période reste incertaine et ils vont devoir attendre encore un peu pour retrouver leurs petites habitudes. Comment les aider à retourner dans la vraie vie, tout en respectant les consignes de sécurité sanitaire ? Comment peuvent-ils gérer au mieux la frustration de cette liberté surveillée ?
1 commentaire
  1. Mr Poutch - 11 mars 2015

    Tout le monde s'indignerait qu'un professeur en prépa, ou en fac, ou dans le secondaire, ne soit pas payé. Est-ce seulement imaginable? C'est scandaleux. En revanche, ne pas meme communiquer leurs notes aux étudiants, qui eux, n'y sont pour rien, c'est leur faire porter le chapeau: déjà que beaucoup démissionnent en cours d'année, dur pour les autres de conserver leur motivation sans avoir la moindre idée du niveau de leur travail. Cours annulés, vacataires en grève (et pour cause) campus occupés (encore aujourd'hui), pour l'étudiant de base qui voudrait juste pouvoir suivre ses études, c'est décidément mission impossible, et ça fait des années que ça dure comme ça. Marque de fabrique des facs de lettres et sciences sociales? Super......

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut