Le premier train entre la Chine et la France arrivera à Lyon

Depuis le 6 avril, un train de marchandises est parti de Wuhan, en Chine, à destination de Lyon. Cette première liaison marque la volonté de la Chine de renforcer les relations avec l’Europe.

Dans quelques jours, après avoir parcouru près de 11 300 kilomètres, un train de marchandises arrivera à Lyon, en provenance… de Chine, une première. Ce train de fret est parti de Wuhan le 6 avril, transportant des produits mécaniques, électroniques et des vêtements. Il devrait traverser le Kazakhstan, la Russie, la Biélorussie, la Pologne et l’Allemagne, pour finalement arriver en France aux alentours du 22 avril. Un voyage de 16 jours contre environ 50 jours habituellement par voie maritime. Le train chinois repartira, chargé de véhicules, de vin, mais aussi de produits agricoles fabriqués en France, importés par la Chine.

Cette ligne ferroviaire directe marque la mise en service de trains réguliers entre la Chine et l’Europe, contribuant à renforcer les échanges économiques, commerciaux et culturels. Au total, trois trains Chine-Europe devraient circuler chaque semaine. Une décision qui vise également à réhabiliter la route de la soie, ancien réseau commercial entre le continent asiatique et le continent européen.

à lire également
Pascal Le Merrer, fondateur des Journées de l’économie de Lyon © Antoine Merlet
Entretien avec Pascal Le Merrer, professeur d’économie à l’ENS, qui a fondé, à Lyon, en 2008 les Journées de l’économie, dont la 12e édition s’ouvre le 5 novembre sur le thème “Environnement, numérique, société… la décennie de tous les dangers”. Dix ans durant lesquels les économistes vont devoir “trouver un consensus” pour éviter un retour des populismes.
1 commentaire
  1. Krapax - 14 avril 2016

    Peut-on avoir plus d'info sur l’arrivée (date/gare) ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut