La tour Incity sauvée par la SNCF

EXCLUSIF – “L’accord vient d’être fraîchement signé. La SNCF s’est engagée à louer 70 % de la surface SHON de la future tour Incity”, annonce fièrement Gilles Buna, vice-président du Grand Lyon chargé de l’urbanisme. Une partie des services parisiens de la SNCF seront délocalisés à Lyon.

La SNCF était pressentie depuis plusieurs mois pour être l’un des principaux locataires de la tour vitrée de 200 mètres de haut, mais l’accord tardait...
“Il fallait au moins 50 % de réservations pour que la construction débute”, précise Gilles Buna. La première pierre de la future plus haute tour de Lyon devait être posée en novembre. Mais, depuis quatre mois, le chantier à l’angle de la rue Garibaldi et du cours Lafayette était au point mort.

“Remplir une tour de 42.000 m2 du jour au lendemain n’est pas facile. Quand on écoute Gérard Collomb, on a l’impression que les entreprises se bousculent pour s’implanter à la Part-Dieu. Ce n’est pas la réalité ! s’indigne Emmanuel Hamelin, conseiller municipal (UMP) de Lyon. Il faut recréer une vraie dynamique économique et sociale à Lyon afin d’attirer les sociétés.”

De son côté, Gérard Collomb tient particulièrement à ce que le projet Incity voie le jour. Il a fait une concession majeure à la Sogelym, promoteur du projet, en modifiant le plan local d’urbanisme, afin de supprimer l’obligation minimale de places de parking pour les immeubles de bureaux dans le quartier de la Part-Dieu.

Officiellement, la livraison du chantier devrait avoir lieu au 1er trimestre 2015. Interrogés sur cet accord, Sogelym-Dixence, le constructeur, et la SNCF n’ont pas souhaité nous le confirmer.

à lire également
Vue sur les tours de la Part-Dieu depuis la terrasse de la Maison Nô (rue du Bât-d’Argent) © Tim Douet_0028
Plébiscités dès les années 1930 par Le Corbusier, les toits-terrasses connaissent un regain d’intérêt. Le toit est désormais appréhendé comme une surface répondant aux enjeux et problématiques des villes, dans un contexte de forte densification. Si toutes les métropoles européennes s’y sont mises, Lyon est à la traîne.
7 commentaires
  1. lyonnais - 25 février 2013

    Ca veut dire que les agents de la SNCF devront habiter à moins de 1 500 mètres de la tour comme Collomb le souhaite, sinon les employés ne vont pas être content de venir dans un tour sans parking !!Et que ferra-t-on de cette tour dans 15/20 ans le jour où cette SNCF décidera de partir on la détruira comme l'ex UAP pour faute d'avoir pu trouver des locataires pour faute de parking!!

  2. fetard - 25 février 2013

    Mis à part que la tour UAP a été abandonnée parce que c'était un nid à amiante...pas parce qu'elle n'était plus utilisée 🙂

  3. lyonnais - 25 février 2013

    Que l'UAP soit parti pour cause d'amiante c'est un fait mais aussi parce qu'il avait besoin de M2 disposer autrement que sur une trentaine d'étages !!La SNCF prendra la même direction dans 20 ans environs pour le peu de M2 par étage et le problème de non parking sera crucial pour faire venir une entreprise privée...C'est pourquoi Véolia construit les mêmes M2 au Carré de Soie pour ces raisons où ces employés peuvent venir de partout en voitures car il y a un parking !!

  4. Myerss69 - 25 février 2013

    Dans 15-20 on ne ce deplacera plus avec des vehicule perso 5 places... Et tout les transport passent par la bas...

  5. lyonnais - 26 février 2013

    Myerss69,Bien desservi par les transports quand l'on habite le centre ville mais quand l'on habite la périphérie lointaine ou la campagne, l'on viendra toujours en voiture !!Cela sous-entend que vous voudriez imposer aux personnes qui ont décidé d'habiter à la campagne de vendre leur bien pour revenir en ville puisqu'il n'y aurait pratiquement plus de voiture (grosses comme petites) ? C'est de la dictature, ni plus ni moins !!

  6. dany69 - 26 février 2013

    venir à Part-Dieu en voiture est une ineptie !C'est le lieu le plus desservi par les transports : tous les TER qui mènent de partout dans la région, le métro 2 ou 3 trams tous les bus les velovsil y en a pour tout le monde, pour les citadins comme pour les ruraux, alors arrêtons de dire n'importe quoi avec ces parking !je viens Paris, qui va à la Défense en voiture personne !

  7. arnaud l - 27 mars 2013

    Qui vient en voiture à la Part Dieu? C'est vraiment n'importe quoi... il n'y a bien que des gens de bien mauvaise foi pour trouver que la voiture est indispensable au sein du lieu le plus connecté de Lyon (et encore, le C3 est toujours susceptible d'être transformé en tram!) Quant aux 'campagnards', vous avez entendu parlé des parcs relais ou encore des TER?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut