La TNT, un scandale d’État : troisième partie, la vente de Numéro 23

Troisième partie, la vente de Numéro 23 – suite et fin d’un scandale d’État qui prend une nouvelle tournure lorsque Pascal Houzelot décide de revendre sa chaîne Numéro 23.

Le 18 octobre 2011, le CSA présidé par Michel Boyon lançait un appel à candidatures pour attribuer six nouveaux canaux sur la TNT gratuite. Fiducial Médias a participé à cette compétition, qui s’est révélée n’être qu’une farce. Le jour même du dépôt des candidatures, nous connaissions ainsi les six lauréats. Nous avions déjà alerté à l’époque sur la revente de Numéro 23, cette chaîne n’ayant été attribuée, formatée et calibrée que dans ce seul but.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut