Philippe Layat
Philippe Layat © Tim Douet

Grand Stade : les propositions du Grand Lyon à Philippe Layat

Le Grand Lyon affirme avoir fait 7 propositions à l’agriculteur Philippe Layat. Le tracé des accès au Grand Stade n’est pas revu, mais des aménagements bien plus légers sont évoqués, comme la pose d’un portail ou la création d’un passage souterrain pour les moutons.

Le Grand Lyon a-t-il renoué le dialogue avec Philippe Layat, l'agriculteur exproprié d'une partie de ses terres qui criait sa colère il y a quelques jours seulement, au micro de Lyon Capitale  ?

Dans un communiqué, la communauté urbaine fait en tout cas état de "propositions" faites à l'agriculteur qui engrange les soutiens sur la Toile avec plus de 100 000 signataires d'une pétition qui lui est favorable. Selon les propos de Roland Crimier, vice-président du Grand Lyon, des solutions sont envisagées pour "faciliter le bon fonctionnement de son exploitation". "On s'est mis d'accord sur les travaux à faire pour améliorer le passage des engins agricoles et de ses bêtes et je m'en réjouis", écrit l'élu.

Le tracé de l'accès sud pour le stade sera-t-il revu, comme le réclament les soutiens de Philippe Layat ? Visiblement, non. Le Grand Lyon rappelle d'ailleurs qu'il agit "dans un cadre légal, sur des terrains qui lui appartiennent désormais – le juge l'a confirmé récemment – et [qu']une indemnité a été versée à M. Layat, de 165 385 euros".

La communauté urbaine avance que cet axe qui traverse les terres de Philippe Layat "est prévu depuis 1978 au schéma directeur d'urbanisme commercial (SDUC) et fera office de contournement du centre-ville de Décines".

Les "solutions" évoquées par l'élu, sans nier leur intérêt au quotidien pour l'activité de Philippe Layat, tiennent donc plus d'aménagements quasi cosmétiques.

Sept travaux seront réalisés par le Grand Lyon :

  • Construction d'un passage éclairé pour les moutons sous la nouvelle voirie, dès que possible.
  • En attentant, la traversée en herbe sera maintenue et améliorée aux extrémités pour que les moutons ne s'enfoncent pas dans de la boue.
  • Reprise de l'accès à l'abreuvoir provisoire et pose ultérieure d'un réseau d'eau jusqu'au sud de la voie.
  • Pose d'un portail provisoire de 4 m de large donnant sur le chemin du Biézin, dans l'axe de celui-ci. Il sera ensuite remplacé par un portail définitif plus large en limite de parcelle.
  • Pose d'une nouvelle clôture dans l'axe de l'existante, au nord du petit boisement.
  • Création d'un nouvel accès sur la rue Michel-Servet, à proximité du lotissement du Biézin.
  • Élargissement pour mise à double sens entre les rues Antoine-Lumière et Victor-Hugo (avec pose d'un stop sur Lumière).

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut