800px-Chernobyl-municipality
©Milliped

Commémoration des 28 ans de Tchernobyl à Lyon ce samedi

Ce samedi 26 avril, cela fera 28 ans que le réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl est entré en fusion, en Ukraine. Pour commémorer cet accident, Rhône-Alpes sans nucléaire, association basée à la Croix-Rousse (Lyon 4e), organise une manifestation.

Samedi, un “cortège funèbre” partira de la place des Terreaux à 14h, suivi de "5 cercueils de liquidateurs" symbolisant "ces 830 000 personnes qui ont été enrôlées pour arrêter l'incendie de la centrale nucléaire de Tchernobyl, empêchant ainsi une catastrophe encore plus meurtrière qu'elle n'a été". Parmi ces 830 000 liquidateurs, "125 000 sont morts, ainsi que des centaines de milliers de personnes civiles. C'est pourquoi nous continuons à commémorer cette catastrophe, en hommage à toutes ses victimes", précise l'association.

Greenpeace et Sortir du Nucléaire dans le cortège

“Rhône-Alpes sans nucléaire”, qui milite pour la fermeture des centrales, espère ainsi sensibiliser sur les conséquences, 28 ans après, de la catastrophe nucléaire. "80 % des enfants qui naissent actuellement dans les régions de Kiev sont atteints d'au moins une pathologie lourde (cardiaque, pulmonaire...) du fait de l'exposition de leurs parents", déplorent les membres de l'association. Des membres de Greenpeace et de Sortir du Nucléaire se joindront à eux ce samedi.

Ils rejoindront le consulat d'Ukraine, place Bellecour, pour y déposer une plaque commémorative ainsi que des gerbes. Des extraits du livre de la journaliste biélorusse Svetlana Alexievitch, La Supplication – Tchernobyl, chroniques du monde après l'apocalypse (Lattès, 1998), seront lus autour des cercueils.

à lire également
L'ONG Greenpeace publie une carte de France des villes qui proposent ou non des repas végétariens dans les cantines scolaires. Et constate que trop peu le font, à l'image de la métropole lyonnaise.
1 commentaire
  1. bruitdevert - 22 avril 2014

    Déjà 28 ans et qu'avons-nous fait de toutes ces années pour assurer notre sécurité ? pour faire évoluer ce mode de production d'énergie ? Nous avons à nos portes à Lyon la centrale du Bugey, vieillissante et qu'est-il prévu ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut