A45 : “La Région sera responsable d’une future ZAD”

Un rassemblement citoyen se tient ce dimanche à Mornant, contre la construction de l’autoroute A45, soutenue par Laurent Wauquiez.

Rassemblement à Mornant contre l'A45 ()

DR
Rassemblement à Mornant contre l'A45

"Nous sommes déterminés. C'est le début du combat !" Jérôme Guinand, éleveur à Mornant, accueille aujourd'hui dans sa ferme des centaines d'opposants au projet d'autoroute A45, dont le financement régional a été acté cet été. "Cela ressemble à un caprice de Laurent Wauquiez, une ineptie beaucoup trop coûteuse", s'emporte Nicolas, un manifestant joint par Lyon Capitale. Car c'est bien le vote régional qui a fait passer ce projet ancien à la vitesse supérieure.

Des territoires agricoles amputés

Deux cortèges se sont formés, à Brignais et à Saint-Chamond, composés majoritairement de tracteurs et de vélos, pour se rejoindre à Mornant. Près de 2 000 personnes selon les organisateurs, venues débattre des moyens de lutter contre ce projet autoroutier qui reliera Lyon et Saint-Étienne, en parallèle de l'actuelle A47. Les travaux pourraient démarrer en 2018.

 

"Ces 45 kilomètres d'autoroute coûteront 1,2 millard d'euros, dont 800 millions de la poche des contribuables, s'insurge Jérôme Guinand. Et ils couperont en deux un territoire agricole dynamique, composé essentiellement de fermes familiales travaillant en circuit court. On dit que l'agriculture va mal, et dans le même temps on empêche ceux qui trouvent des solutions de travailler."

L'exploitation de Jérôme Guinand et de son frère, qui emploie six salariés et fournit en fromage Saint-Étienne et Lyon, sera scindée dans le sens de la longueur. "Nous visons l'autosuffisance avec des champs pour nourrir nos vaches. Avec l'autoroute, nous devrons acheter du fourrage ailleurs. Ce n'est pas notre conception de l'agriculture."

“Si rien ne bouge, nous allons muscler nos actions”

Pour lui, le rassemblement de ce dimanche marque le début d'une mobilisation censée interpeller les élus. "Beaucoup sont opposés au projet et sont influents, même dans le camp de Laurent Wauquiez, comme MM. Fenech [député du Rhône, NdlR] et Guilloteau [président du conseil départemental]. C'est à eux de monter au créneau", interpelle Jérôme Guinand, qui déplore leur absence au rassemblement. Et de prévenir : "C'est tout un territoire qui va se mobiliser. Si rien ne bouge, nous allons multiplier et muscler les actions. On n'en est pas encore là, mais si le projet avance, la Région sera responsable d'une future ZAD."

Mobilisation contre l'A45 ()

DR
Un stand d'une commune opposé au projet d'A45

L'agriculteur ne veut pas aller jusque-là. Mais un paysan de la zone à défendre de Notre-Dame-des-Landes a été invité à s'exprimer ce dimanche, tout comme un militant opposé au barrage de Sivens. "Ils sont venus nous orienter sur les recours possibles et nous raconter comment ils se sont organisés pour défendre leur territoire." Les députées européennes EELV Michèle Rivasi et Karima Delli, ainsi que des élus régionaux ont fait le déplacement.

 

 

"Pour l'instant, l'ambiance est bon enfant, avec des exploitants locaux et des habitants de la région de Mornant, de Lyon, de Saint-Étienne, décrit Nicolas. Il nous faut convaincre tout le monde. Je n'ai pas encore pensé à la suite, à une possible ZAD. Mais, s'il faut en arriver là..."

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut