Nabab : des ratés au démarrage pour le fast-food version kebab à Lyon

Avec l’enseigne Nabab, le kebab entame sa révolution à Lyon. Portées par le jeune Hakim Benotmane, ces boutiques veulent appliquer la recette des fast-foods au monde du kebab. Nous avons testé le premier restaurant de la chaîne à Lyon et ce ne fut pas fameux.

Nabab ()

Mise à jour du 5 juin à 20 heures : découvrez en bas de cet article l'interview du franchisé lyonnais, Eddy Benghanem. Il a souhaité répondre face caméra à nos différentes interrogations.

Nouveau restaurant place des Terreaux, Nabab veut vendre des kebabs comme McDonald’s ou Burger King le font avec les hamburgers. Le ventre creux, direction la Presqu'île pour tester cette nouvelle chaîne à Lyon, avec un bel entrain et une forte curiosité. Et là, c'est le drame, il n'y a que deux clients devant nous et pourtant nous serons servis une vingtaine de minutes plus tard. Nabab a clairement du mal au démarrage.

Le restaurant est mal pensé, avec son escalier placé au milieu de l'entrée devant ses deux caisses. La carte est intrigante et sympathique avec kebab classique, mais aussi nan kebab avec pain indien. Du côté des prix, on est plus sur la fourchette d'un McDo avec un menu compris entre 8 et 10 euros. Une fois la commande passée, les équipiers ne remettent aux clients que sa boisson ainsi qu'un bipeur pour venir chercher sa commande plus tard à la manière du Ninkasi ou de Vapiano. Encore faut-il qu'il marche. Un petit souci technique a empêché les clients devant nous d'être prévenus, une équipière retourne les chercher en salle pour qu'ils repassent commande. De notre côté, un seul bipeur sur deux fonctionnera, on nous apporte l'un des plateaux, nous allons chercher l'autre. Cela rajoute du mouvement dans un hall d'entrée déjà exigu. Heureusement qu'il n'y a pas grand monde ce mercredi midi, sinon tout cela se transformerait vite en apocalypse.

Nabab ()

Et sinon, c’est bon ?

Enfin, comme s'il s'agissait du lancement de Burger King, nous pouvons manger une vingtaine de minutes après être rentrés dans le restaurant. Rien n'est parfait, petite erreur à la commande, il devait s'agir d'un nan kebab et d'un kebab classique, ce sera deux nans. L'un des gérants s'excuse et propose de remplacer le sandwich, ou d'en offrir un nouveau en plus. Côté relation client, il fait le travail. On apprécie.

Pour le nan kebab lui-même, Nabab se vante de proposer des sandwichs moins caloriques. Cela se ressent dans le poulet, qui est moins gras qu'un kebab classique, mais un peu plus sec en contrepartie (NDLR : il s'agit de poulet et non de veau comme écrit dans un premier temps). Le manque de sauce dans le sandwich rend le tout difficile à avaler, mais on est dans la moyenne d'un kebab classique en matière de goût. Rien d’exceptionnel, mais pas non plus mauvais. Les frites McCain type allumettes sont un peu fines, question d'opinion.

Verdict

On va mettre cela sur le coup du démarrage, mais, pour l'instant, Nabab est encore très loin de rivaliser avec une grande chaîne de fastfood. La prise de commande est chaotique, l'agencement du restaurant lyonnais catastrophique et les équipiers ont encore des efforts à faire en matière de rigueur, même si le sourire et la politesse sont au rendez-vous. Seul gros reproche : charrier un sac-poubelle sur son épaule, en contact avec son T-shirt, ça ne se fait pas dans la restauration, pourtant nous l'avons vu chez Nabab.

Au final, la chaîne de restauration sera réservée à ceux qui auront envie d'un kebab pas trop gras, tout en espérant que le niveau de service soit vite mis à niveau après le lancement. Quant à ceux qui veulent faire des économies, ils continueront d'aller dans leur bon vieux kebab plein de sauce où ils payeront cinq euros.

à lire également
Même la raclette a sa journée mondiale et il s'agit du 13 décembre. Dès lors, où manger une bonne raclette à Lyon histoire de fêter cela sans parfumer son appartement ? En bonus, nous vous proposons les origines et l'histoire de la raclette, pour briller en société.
8 commentaires
  1. SophieV - 4 juin 2015

    On va attendre qu'ils soient au point, alors !

  2. Olivier 38 - 4 juin 2015

    PERSO, je suis aller le soir de l'ouverture avec mes enfants, cela était très bon, accueil sympathique par le personnel, cadre agréable avec sa terrasse, on s'est régalé tout simplement. Ils étaient au point pour ma part, Alors pourquoi toutes ces critiques je ne comprends pas !! uniquement pour nuire, donc inutile à mon avis !! On devrait plutôt leurs souhaiter une réussite mais aussi d'ouvrir d'autres restaurants dans la région afin de rivaliser avec Le géants MC DONALD...

  3. SophieV - 4 juin 2015

    Votre triple commentaire n'est pas juste pour les journalistes testeurs qui donnent un avis très mesuré et ont mis en avant les points positifs.

  4. Nanoushka - 4 juin 2015

    Bonjour, je ne comprends pas du tout cet article j'y suis aller hier il était 22h et pourtant il y'avait beaucoup de monde ! Et je peux vous assurer que les commande était juste et servie en 5min Max ! Les bippeur fonctionnait parfaitement et mon sandwich n'était pas sec du tout ! Donc je suis vraiment éttoné je me demande limite si cet article est de bonne foi ... En tout cas pour contredire cet article je pense que cette chaîne internationale n'a plus trop besoin de faire ses preuves!

  5. questionnment - 7 juin 2015

    Ca sent les commentaires téléguidés la les gars...on a le droit de ne pas aimer ce nouveau fast-food non?

  6. Eric F - 8 juin 2015

    Je comprends cet article. On a le droit d'être déçu où de ne pas aimer. Mais le jugement d'une seule personne, fut-elle journaliste, ne reste qu'un point de vue personnel. D'ailleurs, comment peut-on porter un jugement pertinent sur un établissement ouvert depuis 3 jours ?Effectivement, mercredi dernier il y avait de l'd'attente, et des problèmes avec les bipers. N'est-ce pas logique pour une affaire qui démarre ?Comment peut-on comparer cet établissement avec une chaine de fast-food implantée depuis 20 ans ? Parce que vous n'avez jamais été victimes d'erreurs dans les commandes Mac Do ni de lenteurs quand la caisse est tenue par un petit nouveau ?Où faut-il donc mettre l'escalier pour ne pas gêner les clients ? Je me pose encore la question.Bref les goûts et les couleurs...

  7. SophieV - 9 juin 2015

    Je ne comprends pas la polémique à propos de cet article. Les nouveaux établissements sont visités quelques jours après leur ouverture, il suffit de lire la rubrique ' à table ' régulièrement pour s'en apercevoir; pourquoi celui ci devrait il avoir un traitement à part ? c'est déjà fait, d'ailleurs, puisque le gérant a eu un droit de réponse et une vidéo ! sacrée pub ! il aurait d'ailleurs mieux fait de s'abstenir car il s'est enfoncé en se défaussant sur le personnel qui n'aurait pas bac+8 ...... comme si lui même avait bac+8 ! Je l'ai trouvé plutôt peu sympathique, dans la victimisation et son établissement se passera très bien de ma visite.

  8. webmaster - 9 juin 2015

    Lyoncapitale.fr offre un espace de liberté aux internautes.Veuillez néanmoins échanger dans le respect des autres et du site.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut