Danse avec la lumière aux Terreaux

Sur les édifices, on voit d'abord les badauds armés d'appareils photos, reproductions plus grandes que nature du public qui envahira la place quatre soirs durant. Ils attendent le jaillissement de la lumière, qui survient grâce aux danseurs tapis dans les colonnes des édifices. Ce sont eux les héros de l'animation, qui manipulent avec prouesse les faisceaux, se les échangeant au moyen de miroirs.

Le collectif Skertzò signe son retour en ce lieu où il a déjà conçu les spectacles de 2002 et 2003. La création 2012 est "plus moderne, plus rythmée". "On est passé du pré-cinéma aux 25 images par seconde", explique Hélène Richard. Elle se réjouit de retrouver "cette place qui représente le pouvoir, les arts, et c'est aussi là que descend la Croix-Rousse".

Les autres vidéos :

Cour de l'Hôtel de Ville : un cocon franco-japonais

Place Lyautet (Lyon 6e) : un bijou intimiste

Confluence : Le naufrage heureux d'une baleine

St-Jean : Les trésors intérieurs s'échappent

Fourvière et rives de Saône : Ode à la peinture

St-Paul : Des garnements qui malmènent la gare

à lire également
Dans La Voix Rauque, Thibault Solano a remonté le temps à partir du meurtre du petit Grégory Villemin, pour s'intéresser au corbeau, ou plutôt aux corbeaux, et tenter de démêler les fils des haines familiales qui sont à l'origine de ce drame, qui reste une énigme plus de trente ans après les événements. Dans cette […]
1 commentaire
  1. FOurs - 10 décembre 2012

    très belle prestation, bien faite et innovante : (un bémol) cela fait un peu catalogue du savoir faire cependant. Musique trop prégnante par moment c'est la Fête des Lumières pas un spectacle 'sons & lumière' : il y a confusion des genres…

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut