Confluence : le naufrage heureux d'une baleine

La darse met à l'honneur un invité surprise, une baleine migratrice qui remontant la Saône a échoué dans le quartier le plus hype de Lyon. Face au pôle des loisirs, elle s'ébroue derrière un rideau d'eau, gazouille, fait la danse de l'amour. Comme une belle qui se devine en ombre chinoise derrière un paravent. Cet écran d'eau cache la voie ferrée - une trouvaille de Catherine Garet qui pourrait donner des idées à la Ville ?

à lire également
Dans La Voix Rauque, Thibault Solano a remonté le temps à partir du meurtre du petit Grégory Villemin, pour s'intéresser au corbeau, ou plutôt aux corbeaux, et tenter de démêler les fils des haines familiales qui sont à l'origine de ce drame, qui reste une énigme plus de trente ans après les événements. Dans cette […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut