© UTMB® Franck Oddoux

Trail. Start-list de rêve pour l'UTMB 2021, à Chamonix

Alors que la phase 3 des inscriptions à l'Ultra Trail du Mont-Blanc, qui se tient à partir du 27 août à Chamonix, la plupart des élites mondiales ont déjà confirmé leur venue.

Après une édition 2020 annulée pour cause d'une Covid très coureuse, l'UTMB fait son grand retour dès vendredi 27 août prochain, à Chamonix (Haute-Savoie).

Alors que la dernière phase des inscriptions débute ce jeudi 4 février (pour tous ceux qui n'ont pas eu accès aux deux premières), les meilleurs ultra-trailers de la planète se sont d'ores et déjà  donnés rendez-vous pour ce qui est considéré comme le sommet de l'ultra-trail mondial : un tour du mont Blanc (170 kilomètres - 10 000 m de dénivelé positif) à boucler en moins de 46h30.

Chez les femmes, la dernière lauréate, l'Américaine Courtney Dauwalter, 36 ans (24h34), fera figure de favorite face à la Hollandaise Ragna Debats, 42 ans, ou sa compatriote Katie Schide, 29 ans.

Un remake de 2017 ?

Du côté des hommes, l'Américain Jim Walmsley, 31 ans, (5e UTMB 2017, double vainqueur de la Western States 2018 et 2019) est le coureur à l'indice ITRA (sorte d'ATP du trail) le plus relevé - le 23 janvier dernier, il était à 12 secondes du record du monde du 100 km route).
Le tenant du titre, l'Espagnol Pau Capell, 30 ans, (20h19), qui n'avait pas réussi à descendre sous la barre des 20 heures dans un off très médiatisé l'été dernier (21h17), a annoncé vouloir remporter un deuxième titre dans les Alpes.

 

Les triples vainqueurs, le Jurassien Xavier Thevenard, 33 ans, (2013, 2015, 2018)  et le viticulteur du Beaujolais François d'Haene, 36 ans, (2012, 2014, 2017), seront en embuscade.
Un autre américain, Tim Tollefson, 36 ans, (3e en 2016 et 2017) entend bien remonter sur le podium, sur une marche plus haute. Quant au Chinois Jing Liang et au Russe Dmitry Mityaev (2e TDS 2019), on imagine leur appétit à hisser leur drapeau respectif à Chamonix.

La grande question sur toutes les lèvres concerne la venue du prodige catalan Kilian Jornet, également trois fois victorieux à Chamonix.

L'édition 2021 serait alors aussi anthologique que celle de 2017, où Francois d'Haene avait dominé l'Espagnol de 15 minutes.

 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut