Karotz

Karotz, anciennement Nabaztag, est encore mort (ou pas)

C'est l'histoire d'un lapin qui refusait de mourir alors qu'il a été l'un des pionniers en matière d'objets connectés. Pourtant Karotz, alias Nabaztag, devrait ne plus fonctionner à partir de 2015.

Karotz ()

2005, la France découvre les objets connectés avec Nabaztag, un lapin intelligent capable de transmettre des notifications ou donner des informations à ses propriétaires. Grâce à un design réussi, Nabaztag est vite devenu pour certains un objet tendance à exhiber à la maison. En 2009, la mort du Lapin avait déjà été annoncée, mais il fut racheté in extremis par l'entreprise Mindscape.

Une nouvelle version fut alors commercialisée sous le nom de Karotz, mais le produit n'est parvenu à décoller. En 2011, Mindscape le revend à Aldebaran Robotics. C'est ce dernier propriétaire qui vient d'annoncer une nouvelle fois la mort du rongeur.

Fin prévue du Karotz le 18 février 2015

Le 18 février 2015, les serveurs seront stoppés et lapin deviendra muet. Dans un mail envoyé aux utilisateurs,

Karotz ()

Bruno Maisonnier, PDG d'Aldebaran, explique que l'entreprise va se recentrer sur les robots humanoïdes. Seulement 10 % des lapins seraient encore en activité. Pourtant, malgré cette nouvelle mise à mort, Karotz pourrait bien continuer de vivre à travers le projet OpenJabNab comme son grand frère Nabaztag ! Dans une FAQ postée sur le site officiel, Aldebaran répond à cette question : "Nous y réfléchissons et étudions surtout les actions à mettre en œuvre pour que cela fonctionne. Sans investissement de notre part, l'Open Source ne serait pas viable". Le suspens sur l'avenir de Karotz reste donc entier. Au pire, il restera un bel objet à exposer à la maison. Pas sûr que la pilule vendue à 89 euros passe pour ceux qui l'ont achetée en 2011.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut