Apple : ceci n’est pas un iPad 3

Les mystères d’Apple sont parfois insondables. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ceci n’est pas un iPad 3. Durant toute la présentation, Tim Cook s’est bien gardé de donner un quelconque nombre à la nouvelle tablette tactile d’Apple. Est-ce une astuce marketing en attendant l’iPad 3 l’année prochaine ou un rapprochement avec la classification de la gamme Mac ?

Il a beau arriver en troisième position, le nouvel iPad s’affranchit du chiffre pour n’être que lui-même. Dès sa présentation, nous avons été nombreux à parler d’iPad 3, à tort. Jamais il ne fut affublé d’un tel nom. Nous avons beau chercher de partout, l’iPad 3 n’existe tout simplement pas. Que ce soit sur le site internet d’Apple où lors de la communication officielle de la marque, seul "nouvel iPad" fait son apparition.

Le signe des 4

Plusieurs théories s’affrontent. Faute d’un changement de design, il n’a pas le droit de passer à la catégorie supérieure, à moins qu’Apple n’ait décidé d’oublier les chiffres pendant un temps, même associés à une lettre. Le nom iPad 2S n’est pas pertinent, surtout lorsque l’on sait que ce nouveau modèle est surtout placé sous le signe des 4 : processeur graphique quadricoeur, la 4G, le bluetooth 4.0, et sa résolution comptant 4 fois plus de pixel que l’ancienne génération. Bien qu’il aurait été difficile pour Apple de sauter directement au 4 sans passer par la case 3, l’entreprise l’avait dejà fait d’une certaine manière avec l’iPhone 1 dont le remplaçant fut le 3G. Néanmoins, cette fois-ci choisir l’appellation iPad 4G, aurait sans doute semé le doute et posé un problème pour le modèle Wifi.

Un seul nom pour tous les unir ?

En 2006, Apple s’était déjà affranchi des chiffres avec la gamme Mac. Fini les G3, G4, G5 et compagnie, place au iMac, mini, Pro et autre MacBook. Pour les systèmes d’exploitations, bien que les versions à base de numéros soient toujours bien là, la communication grand public se fait essentiellement sur les noms et photos de félins. Ainsi, la dernière fut placée sous le signe du Lion, la prochaine sera Lion de montagne.

En tenant compte de la volonté d’Apple d’imposer des marques fortes, simples à comprendre, la firme à la pomme peut vouloir aujourd’hui se concentrer uniquement sur le nom. En souhaitant placer l’iPad comme le fer de lance de l’ère post-PC, l’entreprise a tout à gagner à ne s’encombrer d’une dénomination qui deviendrait encombrante avec les années. Avouons qu’iPad 9 et iPhone 14 sonnent comme les titres de ces suites de films qui n’arrivent plus à se renouveler. Seul l’avenir confirmera cette hypothèse. Faudra-il attendre 2013 pour en être sûr ? Dès cette année, le nom iPhone 5 pourrait lui aussi devenir une chimère pour être simplement remplacé par le terme « nouvel iPhone ». Réponse dès cet été.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut