Le premier mois de festivités nocturnes de Fourvière s'achèvera sur un hommage au poète Allen Ginsberg.
Sorties de l'été. Qui a dit qu'en été, on s'ennuyait ferme du côté des salles obscures ? Et bien un peu tout le monde...
Pas d'image
De Peter Berg Avec Will Smith, Charlize Theron Sortie : 9 juillet 2008 L'excellent et très sérieux Peter Berg (Le Royaume, Friday Night Lights) s'attaque à la figure très américaine du super-héros.
La critique. Les amoureux de séries B et de botanique attendaient de pied ferme ce huis clos en plein air...
Comme la figure du héros a laissé place à celle, plus humaine, de l'anti-héros, il fallait bien que la récente vague de films de super-héros amène son lot d'anti-super héros pourris d'imperfections sous leurs collants moule-burnes.
Rétro. Alors que la rétrospective John Boorman se poursuit, il reste une ultime occasion aux retardataires de (re)découvrir Délivrance, œuvre culte du maître anglais et film fondateur du genre survival.
De Francis Lawrence. Film américain.
Pas d'image
Après avoir rendu hommage au rock (Lou Reed, Arcade Fire), à la folk (Patti Smith, Joan Baez) ou à la chanson française (Renaud, Laurent Voulzy, Katerine), les Nuits de Fourvière se devaient de célébrer les inventeurs de la pop du XXI ème siècle, les deux frenchies de Air.
Après Patti Smith, les Nuits de Fourvière acueillent une autre grande dame de la chanson engagée américaine : Joan Baez.
Alors que Patti Smith et Lou Reed (son époux) fréquentaient la Factory d'Andy Warhol, Laurie Anderson lui préférait la Kitchen, salle de spectacle de la 19e rue, dédiée aux artistes contemporains d'horizons aussi variés que la musique, la danse, la littérature, la vidéo ou le multimédia.

Posts navigation

1 2