Manufacture des Tabacs
Suite à l’agression d’un enseignant militant à la Fédération syndicale unitaire (FSU) par deux membres du Groupe Union Défense (GUD), la FSU demande que soit retiré leur agrément aux associations Lyon II Patriote et Lyon III Patriote. Pour la fédération, ces associations ont pour but de “servir de “vitrine” pour des groupes violents aux idées fascisantes”.
Pas d'image
Des centaines de militants se sont regroupés place des Terreaux à 14h30 aujourd'hui pour protester contre l'état d'urgence et contre le projet de faire entrer la déchéance de nationalité dans la Constitution.
Ecole matternelle RD Pascale Bodet © tim douet_0600
Le Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN) a tranché mardi 20 mars. Il y aura douze créations de classes en 2012 dans le Rhône pour 2 200 élèves supplémentaires. Les syndicats et la FCPE ont voté contre. Précisions.
_DSC0029-2
Reportage - 3200 personnes selon la police, 7000 selon les syndicats ont manifesté ce mardi contre la réforme des retraites. Une dernière manifestation avant le lever de rideau qui a rassemblé quatre fois moins de monde qu'au plus fort du mouvement fin octobre.Corrigé à 14h20 le 24 novembre.
Pas d'image
Le 21 octobre, après cinq jours de scènes d’émeutes lycéennes dans le centre-ville, le préfet du Rhône avait décidé de frapper très fort en enfermant dehors toutes les personnes qui se trouvaient place Bellecour. C’est contre cette "garde à vue à ciel ouvert" que s’est créé un collectif rassemblant une quarantaine d’organisations de gauche (LDH, PS, CGT, FSU, Cirdel,…). Ils organisaient, samedi dernier, une occupation symbolique de la place.
Pas d'image
38 000 personnes selon les syndicats, 16 000 selon la police. La manifestation contre le projet de loi sur les retraites a rassemblé presque autant de monde que la précédente manifestation de samedi mais 7 000 personnes de moins que le cortège du 12 octobre.
manif retraites 07092010
Pari réussi pour les syndicats qui ont appelé à la grève contre la réforme des retraites. Ils ont rallié 30 000 personnes à Lyon selon les syndicats aujourd'hui, 16 000 selon la Police, soit plus qu'en juin dernier.
Ce mardi 13 juillet, environ 300 personnes (selon la police) se sont rendues, place Guichard (Lyon 3e) à la garden-party syndicale « pour maintenir la pression sur le gouvernement ». Au même moment était présenté en conseil des ministres, le projet de loi sur la réforme des retraites.
Pas d'image
Demain, jeudi 24 juin, plus 200 manifestations devraient fleurir partout en France. A Lyon, le départ du cortège est prévu à 10h30 à la Manufacture des tabacs pour finir place Bellecour. Une journée d’action dédiée à la défense de l'emploi, du pouvoir d'achat et surtout des retraites.
Contrat rempli pour les six organisations syndicales qui appelaient à manifester ce jeudi “pour la défense de l’emploi, des salaires et des retraites”. Surtout les retraites. 16 000 personnes selon les syndicats et 8 000 selon la police ont défilé de la Manufacture des Tabacs à la place Bellecour.

Posts navigation

1 2 3