Elliott Aubin (France Insoumise), le 23 mars 2019 à Lyon © Maxime Jegat / PhotoPQR-MaxPPP
Entretien – Aux municipales de 2014 à Lyon, ils étaient apparus en binôme sur la scène politique. Elliott Aubin et Andréa Kotarac étaient les visages de la France Insoumise, des camarades et des amis. Passé la sidération, l’élu du 1er arrondissement cède à une colère d’abord politique. Il revient sur une “trahison qui laissera des traces” et tente de casser toute sensation de porosité entre le positionnement des Insoumis et celui du nouveau parti de son ancien camarade.
L’ex-conseiller régional LFI Andréa Kotarac au meeting RN d’Hénin-Beaumont, le 24 Mai 2019 © Philippe Huguen / AFP
C’est une bascule inédite – des Insoumis au Rassemblement national – qui se lit comme un roman d’espionnage. La volte-face d’Andréa Kotarac s’est opérée dans un climat marqué par les tentatives d’influence russes sur la politique française, avec des entremetteurs et des considérations financières. Retour sur une bascule plus médiatique qu’idéologique.
La maire du 1er arrondissement annonce ce lundi qu'elle s'allie aux Insoumis pour essayer de renverser Gérard Collomb aux municipales de 2020 à Lyon. Pour Lyon Capitale, elle évoque les raisons de cette alliance autour de laquelle elle lance un appel aux lyonnais qui veulent "déconfisquer" leur ville.
"Convergence des luttes" et opposition à la politique d'Emmanuel Macron étaient au programme de la "marée populaire". À Lyon, deux mille personnes se sont retrouvées près du pont de la Guillotière à l'appel de plusieurs dizaines de collectifs, syndicats et partis politiques.   Les stands se sont multipliés dès la fin de matinée sur les grandes […]
Le rassemblement de protestation contre la politique d'Emmanuel Macron a rassemblé quelques centaines de personnes à Lyon, et plusieurs dizaines de milliers dans la capitale.
Réfugiés albanais plan Grand Froid janvier 2017 © Tim Douet_0047
Le Collectif de soutien aux réfugiés et migrants de Lyon demande le retrait de la loi droit d'asile et immigration présenté hier à l'assemblée nationale par Gérard Collomb. Les militants accusent la police aux frontières de Lyon d'appliquer les mesures avant même l'adoption de la loi. Ils sont une quinzaine à avoir donné rendez-vous à […]
Insoumis du Rhône
Les Insoumis du Rhône tenaient un stand à la Guillotière ce samedi, en prévision des mobilisations contre la loi Travail des 12 et 23 septembre.
Pas d'image
Battu dans la 1re circonscription du Rhône par Thomas Rudigoz (LREM), Elliott Aubin se réjouit de la constitution d’un groupe France Insoumise à l’Assemblée nationale.
Nathalie Perrin-Gilbert Elliott Aubin législatives 2017 1er tour
Dans les 1re et 2e circonscriptions du Rhône, la gauche se rassemble pour apporter un contre-pouvoir à l’Assemblée nationale. Nathalie Perrin-Gilbert (Gram, 2e circ.) et Elliott Aubin (France Insoumise, 1re) ont officialisé leur soutien mutuel pour une gauche “dynamique” et “humaniste” face à l’“extrême libéralisme” d’Emmanuel Macron.
Assemblée nationale
Au 1er tour des législatives, la vague de La République en Marche a tout emporté dans le Rhône. Renversant des bastions dits imprenables, le parti d’Emmanuel Macron a porté ses candidats en tête dans toutes les circonscriptions. À l’aube du 2e tour, liste des forces en présence et des perspectives, circonscription par circonscription.

Posts navigation

1 2 3