Vincent Collet sur la sellette ?

Dernier de la Pro A, l’ASVEL reçoit Orléans ce vendredi soir (20h30 à l’Astroballe) dans une atmosphère tendue. Avec une seule victoire en cinq matchs, la formation de Vincent Collet se trouve dos au mur. En cas de défaite face au club du Loiret, l’entraîneur villeurbannais pourrait même être démis de ses fonctions.

La crise couve à l’ASVEL. Lassé des mauvais résultats récurrents de son équipe (non-qualification pour les play-offs la saison dernière, une seule victoire en cinq rencontres cette saison, NDLR), le président Gilles Moretton a récemment mis la pression sur les hommes forts du secteur sportif. L’ancien joueur de tennis professionnel commence à être excédé par l’incapacité de l’ASVEL à évoluer au niveau de ses objectifs initiaux, très élevés pour le meilleur budget de la Pro A. A force de changer constamment de joueurs, sans plus de résultats, le problème vient peut-être d’ailleurs.

Selon nos informations, Pierre Grall, le directeur sportif et Vincent Collet, l’entraîneur, seraient les premiers visés. Les adjoints de ce dernier, Nordine Ghrib et Pierre Tavano, aussi. En cas de défaite ce vendredi soir face à Orléans, il pourrait y avoir très vite du changement au sein du club de basket phare de la région lyonnaise. Et cette fois-ci pas seulement au niveau des joueurs.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut