Tim Lane LOU Rugby
@Lyon Capitale

Tim Lane : “On a une bonne base, mais il faut encore grandir”

Le manager du LOU, l’Australien Tim Lane, décrypte pour Lyon Capitale la marche en avant du club lyonnais.

Les bons résultats

“On a bien travaillé depuis le début de saison. C’est conforme à mes attentes. On a un bon groupe, j’ai une réelle confiance dans cette équipe.”

L’ambiance

“La bonne ambiance est liée aux bons résultats. Je suis attentif à la discipline. Le groupe vit bien. Les joueurs progressent et du coup se sentent bien. Il y a une bonne entraide : chaque joueur, en tenant bien son poste, permet au collectif de réussir à faire de bonnes choses.”

Lyon, ville de rugby

“Mon but, avec l’aide de Yann Roubert [président du LOU] et d’Olivier Ginon [actionnaire majoritaire du LOU via sa société GL Events], est de constituer une grande équipe de rugby. Ça ne se fait pas avec une baguette magique. On a une bonne base, mais il faut encore grandir. Le Top 14, c’est un autre niveau. D’ici quelques années, je suis persuadé que Lyon sera une place forte du rugby français. Je veux bien rester ici encore quatre, cinq ans pour vivre ça.”

L’engouement autour de Sébastien Chabal

“Seb est un joueur parmi d’autres joueurs. C’est spécial, car il est très connu. Même s’il signe de nombreux autographes, il ne se prend jamais pour un autre. C’est un bon mec, il est très sérieux. Il est très appliqué à l’entraînement, il ne triche jamais. C’est un leader naturel. Il n’est pas à part, car au LOU tout le monde marche ensemble.”

Le Matmut Stadium et le stade de Gerland

“Nous avons la chance d’avoir de belles infrastructures. C’est vraiment super ! Si on monte et qu’il y a cette possibilité d’aller à Gerland dans un stade réduit à 25 000, aménagé, ça peut être pas mal du tout. Mais pour l’instant nous sommes très bien au Matmut Stadium.”

à lire également
Le LOU rugby a encore gagné. Pour la 7e fois de suite. Les Lyonnais ont battu Pau samedi soir à Gerland et enchaîné un 7e succès consécutif (en 7 matchs) cette saison en Top 14.
1 commentaire
  1. Laure77 - 29 novembre 2013

    Il est clair qu'il est étonnant de voir des villes comme Marseille et Lyon ne pas être présent dans le Top 14. Mais bon ce n'est que partie remise je pense, avant les Qataris, personne ne voyait le PSG se battre avec les meilleurs clubs de foot d'Europe. Il y a un début à tout 🙂

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut