Raymond Domenech : “Lacazette sait tout faire”

Raymond Domenech est un personnage majeur dans le football français. Sélectionneur de l’équipe de France entre 2004 et 2010, le natif de Lyon a porté l’équipe de France en finale du Mondial 2006 avant de connaître plusieurs tempêtes (Euro 2008, Mondial 2010). Fidèle suiveur de l’OL, il a accepté, en exclusivité pour Olympique-et-lyonnais.com, de donner son avis sur les prochains matchs de Lyon.

Lyoncapitale.fr : Beaucoup de Lyonnais croient en l’exploit ce soir face à la Juventus, vous êtes de leur avis ?

Raymond Domenech : Non. Pour moi l’OL n’a strictement aucune chance. J’aimerais bien que Lyon passe, mais il faut être logique et lucide. Il faut gagner chez une équipe qui se balade en Série A, qui est invaincue depuis un an chez elle, ce sera compliqué. Le match aller s’est joué à pas grand-chose, la Juventus a eu du mal face à une équipe de l’OL qui s’est accrochée mais qui a fini par craquer. En plus, l’OL est affaibli… Ce serait l’un des plus grands exploits du club !

Après la Juve, l’OL affrontera deux fois le PSG, vous pensez aussi que Lyon n’a aucune chance ?

Non, j’y crois déjà plus face au PSG. Là aussi, ce sera compliqué mais je pense que c’est déjà beaucoup plus jouable que contre la Juventus. Il y’a deux gros matchs en quelques jours ( Juventus et PSG), ce sera dur, mais je pense que l’OL est capable d’aller chercher un nul face à Paris. Après, sur un match, tout est possible.

Vous militez depuis plusieurs mois pour qu’Alexandre Lacazette aille au Brésil, que peut-il apporter aux Bleus selon vous ?

Lacazette sait tout faire. Il est polyvalent, il peut jouer à droite, à gauche, dans l’axe ou bien encore un peu en retrait. Il doit être un des joueurs qui obtient le plus de fautes car il provoque énormément balle au pied. En plus, cette année, il a plus de réussite et il marque beaucoup. Je suis content que Sonny Anderson (dans les colonnes de l’Equipe, Anderson a lui aussi estimé que les Bleus avaient besoin de Lacazette), un spécialiste du poste, soit d'accord avec moi.

Vous venez de refuser la sélection tunisienne, quels sont vos objectifs personnels ? Entraîner de nouveau ?

Je n’ai pas de plan de carrière. Je suis simplement le foot. Je suis consultant, je regarde les matchs, je suivrais la Coupe du Monde. Je regarde de très près l’évolution de l’OL, j’ai souvent Rémi Garde par SMS. Pour entrainer, j’attends d’avoir un vrai bon projet, qui me donne envie d’y aller. Je n’ai pas d’obligations, d’urgences. J’entraîne des jeunes tous les mercredis à Boulogne-Billancourt, cela me permet de remettre le survêtement, les chaussures… C’est toujours sympa.

Lire aussi :

“Europa League : Lyon peut y croire”

à lire également
Ada Hegerberg OL féminin
Elles sont inarrêtables, insatiables. L’OL féminin a largement dominé le FC Barcelone (4-1) en finale de la Ligue des Champions, samedi soir à Budapest. Le 4e titre de suite pour l’OL. Le 6e depuis 2011. Grandiose.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut