Oumy Fall et Franck Solforosi
© Mathilde Régis

Qui sont les sportifs qui représentent Lyon aux paralympiques de Rio ?

C’est la dernière ligne droite dans la préparation des six athlètes de la métropole avant le top départ des Jeux paralympiques de Rio, du 7 au 18 septembre. Qui sont-ils et quelles sont les chances de médailles ?

Ce week-end, le handisport était à l'honneur à Lyon avec une journée dédiée à la pratique du sport en situation de handicap. L'occasion de présenter les sportifs qui s'entraînent au quotidien dans les clubs de la métropole lyonnaise.

Honneur aux dames, avec la présence hier place Bellecour d'Oumy Fall. Pour cette basketteuse souriante et réservée, "aux Jeux, tout est possible". Avec son équipe, elle vise au minimum les quarts de finale de la compétition de handibasket. Depuis 2010, Oumy évolue au Lyon Métropole Handibasket Club. À la saison 2012-2013, elle a rejoint l'équipe de France et fait partie des qualifiées aux championnats du monde de Toronto. Confrontées aux meilleures équipes du monde, les Françaises avaient décroché une honorable 8e place. En 2015, sa réussite aux championnats d'Europe lui a permis de décrocher sa place pour Rio.

Maxime Thomas et Anne Barneoud : deux experts du tennis de table

Anne Barneaoud intègre l'ASUL Lyon 8 Tennis de table en 2008. Quelques années plus tard, ses résultats et sa persévérance l’emmènent au plus haut niveau. En 2014, elle se place en 3e position des championnats du monde de Pékin. Sacrée vice-championne d'Europe en octobre dernier au Danemark, Anne Barneoud compte bien en découdre au Brésil.

Le deuxième talent du tennis de table en compétition paralympique s'entraîne à Sainte-Foy-lès-Lyon. Rompu à l'exercice, l'actuel numéro 3 mondial participe pour la troisième fois aux Jeux paralympiques. Multimédaillé en championnat d'Europe et en championnat du monde, Maxime Thomas a d'ores et déjà remporté aux Jeux de Pékin et de Londres deux médailles de bronze dans les épreuves par équipe.

Cécile Demaude, double championne de France à l’épée et au fleuret

Si Cécile Demaude découvre l'escrime "par hasard" en 2003, le Masque de Fer de Lyon en fera une véritable championne. À 43 ans, elle a remporté en juin dernier le titre de double championne de France à l'épée et au fleuret. Forte de ses quatre sélections en championnats du monde et de ses trois sélections en championnats d'Europe, elle tentera de faire mieux qu'aux Jeux paralympiques de Londres et de dépasser les quarts de finale.

Angélina Lanza et Elise Marc : déjà deux beaux palmarès en athlétisme

Triple médaillée de bronze en 100 m, 200 m et longueur en juin dernier aux championnats d'Europe IPC, Angélina Lanza est bien partie pour réaliser de très belles performances. Licenciée au Pôle France jeunes de Lyon, elle a dû attendre un peu avant que sa qualification pour les Jeux de Rio ne soit officielle.

Même chose pour Elise Marc, licenciée à l'ASVEL Triathlon. Cette paratriathlète est déjà double championne de France et pourra s'appuyer sur son expérience aux Mondiaux de 2014 ainsi que sur ses six victoires en Coupe du Monde.

à lire également
Floria Gueï, athlète lyonnaise championne de France du 400 mètres, lancera le relais ce soir en finale du 4x400 mètres aux championnats d’Europe d’athlétisme à Berlin. Parmi ses co-équipières, Elea Mariama Diarra, licenciée au Décines Meyzieu Athlétisme. 
Faire défiler vers le haut