PSG - OL ce dimanche : les raisons d'y croire

En conclusion de la 30e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais se déplace au Parc des Princes pour affronter le Paris Saint-Germain. Trois jours après sa qualification à Rome, et alors que l'OL n'a plus gagné en terre parisienne en L1 depuis 10 ans, Lyon Capitale vous liste les raisons de croire à une victoire lyonnaise. Avec un soupçon d'optimisme...

Certes, l'OL n'a plus gagné au Parc des Princes en championnat depuis 10 ans (avec un doublé de... Hatem Ben Arfa). Oui, le PSG n'a pas joué cette semaine, au contraire des Lyonnais qui ont disputé 95 minutes engagées pour décrocher la qualification à Rome jeudi. Mais Lyon Capitale y croit parce que...

Parce que l'OL peut surfer sur sa qualification

On le sait en football, le mental compte énormément. Et de mental, les Gones en ont fait preuve en Italie. Malgré une défaite 1-2 face à l'AS Roma, l'Olympique Lyonnais a su maintenir son avance acquise au Parc OL. Un revers fêté comme une victoire avec les supporters, et qui maintient un objectif dans cette saison où l'équipe est distancée en championnat. Elle a su élever son niveau de jeu pour venir à bout des coéquipiers de Francesco Totti. Pourquoi ne pas réitérer la performance ce dimanche ?

Parce que le PSG n'est pas dans une bonne dynamique

Alors, oui, il y a eu cette débâcle barcelonaise, qui a vu le PSG devenir le premier club de l'histoire de la Ligue des champions à se faire éliminer après avoir remporté le match aller 4-0. Mais Paris ne s'est pas franchement relancé dimanche dernier face à Lorient, dernier du championnat. Même si les coéquipiers d'Edinson Cavani ont gagné 2-1, ils se sont imposé dans la douleur dans cette rencontre plus marquée par l'affaire des chaussettes de Serge Aurier. Ce sera d'ailleurs le premier match des joueurs d'Unai Emery dans leur enceinte depuis le fameux 6-1. L'équipe sera attendue, et on peut avoir un public sévère envers ses joueurs à la moindre erreur. Un climat compliqué que les Gones devront mettre à leur avantage en attaquant dès le début de la rencontre.

Parce que l'OL a une attaque de feu

Depuis la défaite à Geoffroy Guichard, l'OL c'est 3,5 buts/match, avec des larges victoires en Ligue 1 (4-0 face à Nancy, 5-0 contre Metz, 4-0 contre Toulouse), et une deuxième mi-temps d'exception contre l'AS Roma à Décines. L'OL pourra compter sur sa nouvelle pépite Memphis Depay, en confiance comme le prouve son but extraordinaire du milieu de terrain la semaine dernière, et qui sera en forme n'ayant pas joué jeudi. Bruno Genesio l'a dit, il alignera Nabil Fekir, dont les percées ont failli faire mouche au Stadio Olimpico et qui revient peu à peu dans la forme de sa vie. Tout comme Mathieu Valbuena. "Petit Vélo", qui aura à coeur de jouer un sale coup aux Parisiens, a déjà dépassé son record de buts en Ligue 1 avec 7 réalisations, dont une contre Paris au match aller. Pour compléter ce trio offensif déjà bien garni, on retrouve la lance de fer Alexandre Lacazette et ses 22 buts en 23 matchs de Ligue 1. Un quatuor qui sera épaulé par Corentin Tolisso. Fraîchement appelé en équipe de France, le milieu de terrain en est déjà à 11 buts cette saison, toutes compétitions confondues.

Parce que l'OL aime être l'outsider

On se souvient bien entendu de la victoire de l'an dernier au Parc OL. Les Gones infligeait au PSG de Laurent Blanc sa première défaite de la saison. Quelques mois plus tard, Paris revenait à Lyon, et malgré la défaite l'OL avait pu faire jeu égal en seconde période avec l'ogre parisien. Contre l'AS Roma, l'équipe de Jean-Michel Aulas n'était pas donnée comme favorite mais avait su faire taire les pronostics en éliminant les Italiens, avec un match aller où l'OL avait sur se révolter. Enfin, on se souvient également de la victoire lyonnaise à Monaco 3-1 en décembre dernier. Donné perdant sur le Rocher, les Lyonnais avaient éteint l'attaque monégasque déjà flamboyante.

Retrouvez toute l'actualité de l'Olympique lyonnais sur notre site dédié Olympique et Lyonnais !

à lire également
Willem Geubbels
Willem Geubbels a été transféré à l’AS Monaco pour la somme de 20 millions d’euros. Un record pour le joueur de 16 ans, mais qui laisse un goût amère à l'Olympique lyonnais. Du haut de ses 16 ans, Willem Geubbels vient de signer l’un des dix plus gros transferts de l’Olympique lyonnais, pour un montant […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut