Place au derby !

Après sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, l’OL n’a guère le temps de savourer. Les Gones doivent enchaîner avec la réception de Saint-Etienne, ce samedi à Gerland.

Une qualification fêtée à la lyonnaise. Sans excès. A peine une trentaine de supporters sont venus encourager "leurs héros" jeudi après-midi au centre d'entraînement de Tola-Vologe. Il faut dire que les plus fidèles supporters lyonnais n’étaient pas encore rentrés de leur périple de Madrid (plus de 15 heures de bus). Du côté des joueurs, l’heure n’était pas vraiment à la démonstration de joie. “Je ne sais pas s’il y a de la retenue. On était très heureux après le match, on a partagé notre joie entre nous, concède Hugo Lloris. “J’espère qu’ils ont été sages, ironise Claude Puel. Si cette qualification se fête, c'est samedi après le derby à 23 heures”, poursuit l’entraîneur lyonnais. Même son de cloche pour Lloris : “On doit vite penser à autre chose. C’est le calendrier qui veut ça, il faut vite se replonger dans le championnat.” Effectivement, les Gones reçoivent ce samedi Saint-Etienne pour le traditionnel derby rhônalpin.

Invaincu depuis 17 ans

Privés de Boumsong (élongation au mollet), Makoun (élongation aux adducteurs) et Bastos (blessure aux ischio-jambiers), les Lyonnais entendent bien s’imposer face aux Verts. “Au sein de l’effectif, il y a peu de joueurs qui sont formés au club, mais les joueurs connaissent l’importance de ce match. Un derby, c’est particulier”, souligne Claude Puel. "On espère remporter ce derby pour nos supporters. On sait que ça leur tient à cœur", complète Hugo Lloris. Invaincu depuis 17 ans sur sa pelouse face à l’AS Saint-Etienne, l’OL part largement favori de cette confrontation toujours si particulière.

Coup d'envoi de OL / ASSE, samedi 13 mars 2010 à 21 heures.

à lire également
Bertrand Traoré en pleine action, contre Bordeaux, le 28 janvier 2018 © Nicolas Tucat / AFP
Du Burkina à l’Europe, Bertrand Traoré (22 ans) se plonge dans ses souvenirs pour Lyon Capitale. Une trajectoire rapide pour l’attaquant de l’OL, très imprégné par sa culture africaine.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut