Pascal Gentil tire sa révérence à Lyon

Tour d'horizon des rendez-vous des équipes fanions de la région.

Le temps des retrouvailles pour l'OL

C'était le 14 septembre dernier. L'Equipe avait choisi sa ligne de conduite après la 5ème journée de Ligue 1 : " Nice volé à Lyon ". Un titre fort pour une rencontre qui avait soulevé de nombreuses polémiques autour de l'arbitrage de M. Cailleux. L'homme en noir avait accordé un pénalty litigieux à Frédéric Piquionne en toute fin de match. Un pénalty transformé par Karim Benzema qui avait permis aux hommes de Claude Puel d'empocher une précieuse victoire. Les Niçois de Frédéric Antonetti auront donc à coeur de prendre leur revanche devant un public azuréen toujours survolté. Un match qui aura également une saveur particulière pour les anciens de la maison sudiste, Ederson et Hugo Lloris, qui fouleront la pelouse du Stade du Ray pour la première fois depuis leur départ pour Lyon. Une rencontre que le coach des Gones aborde avec prudence : " C'est une équipe forte offensivement avec trois joueurs qui vont vite. Le terrain sera très difficile. On se doit de rattraper les points perdus à domicile. Nice sera présent. Quand une équipe vient de se faire sortir en coupe, elle a très souvent une réaction ".

Nice - OL, dimanche 8 février à 17h, au Stade du Ray.

L'ASVEL en embuscade

Après une semaine mouvementée dans les coulisses du club villeurbannais, place au jeu. L'ASVEL, qui reste sur une écrasante victoire en déplacement contre la lanterne rouge Pau Orthez (100 - 78), à l'opportunité de confirmer ce net succès. A l'occasion de la 17ème journée de Pro A, la troupe de Vincent Collet, qui est pressenti pour devenir le nouveau sélectionneur de l'équipe de France, reçoit la formation de Gravelines. L'équipe nordiste n'est pas si loin que ça au classement puisqu'elle accuse un retard de seulement trois points par rapport à la Green Team de Laurent Foirest. Un match qu'il faudra jouer avec sérieux et application pour pouvoir prétendre à une sixième victoire consécutive en championnat du côté des Verts.Un sentiment partagé par Aymeric Janneau, le capitaine de l'ASVEL : " On a une revanche à prendre sur cette équipe. Il faut gagner nos matchs à domicile si on veut se maintenir dans les deux premières places au classement ". Rappellons que les Villeurbannais s'étaient inclinés 77 à 70 contre Gravelines pour le compte de la 3ème journée.

ASVEL - Gravelines, vendredi 6 février à 20h30, à l'Astroballe.

Un derby compliqué pour le LOU Rugby

Défait la semaine dernière contre Tarbes (19 - 16), le LOU Rugby aborde cette rencontre sans aucune certitude. Avec une infirmerie bien remplie (ndlr : l'effectif lyonnais compte dix blessés actuellement), les joueurs de Raphaël Saint-André devront livrer un match plein pour espèrer faire quelque chose dans ce derby. Les deux clubs, distants d'une centaine de kilomètres, ne jouent pas dans la même cour cette saison. Les Oyonnaxiens, qui disposent de 9 points d'avance sur leurs homologues rhodaniens, ont d'ailleurs remporté le match aller fin septembre sur le score de 22 - 15. La fameuse troisième mi-temps devraient cependant rassembler les supporters des deux camps, puisque le LOU Rugby retransmettra gratuitement le premier match du XV de France dans le Tournoi des VI Nations contre l'Irlande.

LOU Rugby - Oyonnax, samedi 7 février à 16h, au Stade Vuillermet.

Lyon Hockey Club : Confirmer contre Toulouse

Relancés la semaine dernière grâce à leur victoire à la Roche-sur-Yon (5-1), les Lions ont la possibilité de faire fructifier ce score en l'emportant à domicile contre les Belougas Toulousains. Une victoire quasi-impérative pour reconquérir le public lyonnais, toujours assidu à la Patinoire Charlemagne (ndlr : l'affluence du LHC à domicile est la deuxième des patinoires françaises, toutes divisions confondues). L'entraîneur Christer Eriksson livre ses impressions avant ce match :" Vis-à-vis de notre public il faut se racheter. Mais il faudra se méfier de Toulouse qui nous avait posé beaucoup de problèmes à l'aller. Notre gardien, Landry Macrez, avait réalisé un super match. Ils avaient baissé les bras en fin de match ce qui explique l'ampleur du score (8-1). Mais ce résultat est trompeur. Leur jeu est à la fois très physique et agressif. Ce sera intéressant pour nous d'affronter une équipe qui pratique ce type de hockey un peu rude. Il va falloir avoir du répondant et ne pas se laisser dominer sur le plan physique ". A quelques semaines des play-offs, le LHC n'a plus le droit à l'erreur s'il veut espérer vivre une fin de saison sur les chapeaux de roue.

Lyon Hockey Club - Toulouse, samedi 7 février à 20h30, à la Patinoire Charlemagne

Les adieux de Pascal Gentil

Les Championnats de France de Taekwondo se déroulent à Lyon ce week-end avec la présence exceptionnelle du double médaillé olympique, Pascal Gentil. Celui qui a décroché le bronze à l'occasion des Jeux Olympiques de Sydney (2000) et Athènes (2004) participera à sa dernière compétition officielle. Les Lyonnais auront donc la chance de suivre cet événement qui devrait être émouvant pour celui qui a commencer le taekwondo à 18 ans à Fontenay-sous-Bois, il y a presque 20 ans. Dans un entretien accordé à L'Equipe, le natif de Paris revient sur cette décision : " "Si j'arrête aujourd'hui, c'est exclusivement parce que j'ai envie de vibrer de nouveau avec quelque chose de très fort. Comme le furent les Jeux dans ma carrière sportive. Je stoppe sans regret, je me retire au bon moment, avec le sourire. Le taekwondo m'a appris l'abnégation, le dépassement de soi. Il a fait de moi l'homme que je suis. J'aime ce sport. Je m'y suis éclaté ".

Championnats de France de Taekwondo, les 6-7-8 février 2009, au Palais des Sports de Gerland à Lyon

Agenda concocté par Thomas Dioudonnat

à lire également
Mais où va s'arrêter le LOU rugby ? Le club lyonnais a gagné son 4e match depuis le début de la saison. Les hommes de Pierre Mignoni sont toujours invaincus. Et ne cessent d'impressionner.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut