Pape Diouf porte plainte

En effet, le président de l'Olympique de Marseille, Pape Diouf, a décidé de déposer plainte contre X devant le tribunal de grande instance de la cité phocéenne.

Même lorsque les joueurs sont en vacances comme c'est le cas actuellement, la planète football ne se repose pas complètement. La faute à des individus qui débordent d'imagination quand il s'agit d'injurier l'équipe adverse, fléau particulièrement à la mode aujourd'hui. Le Stade de Gerland ne fait malheureusement pas exception à la règle puisque le 14 décembre dernier à l'occasion de la réception de Marseille, pour le choc des Olympiques, un événement de ce type a eu lieu dans les tribunes lyonnaises (voir " la communauté gay s'insurge contre l'OL ").

Les fauteurs de trouble pensaient certainement que cette affaire allait en rester là. C'était sans compter sur la détermination et la motivation du président de l'OM de retrouver les auteurs de ces actes et de les faire payer pour ces injures publiques qui ont " manifestement été conçue et fabriquée dans l'intention de nuire " comme le précise le dépôt de plainte.

De plus, cette banderole a été exposée " immédiatement derrière les buts et dans leur axe afin qu'aucune caméra de télévision ne puisse éviter la diffusion du message ainsi confectionné et visionné par plusieurs millions de téléspectateurs en France et dans le monde ".

L'avocat du club sudiste, Prosper Abega a indiqué que " cette inscription est outrancièrement, volontairement offensante et méprisante pour Pape Diouf ".

L'Olympique Lyonnais risque également de perdre des plumes dans l'histoire. La LFP a annoncé le 18 décembre dernier que l'OL devra apporter des réponses sur ce sujet devant la commission de discipline le 22 janvier prochain. Des sanctions (amende, match(s) joué(s) à huit clos, suspension de terrain, retrait de point(s)) pourraient éventuellement être prises à l'encontre du club de Jean-Michel Aulas.

Thomas Dioudonnat

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut