Anthony Lopes abattu par la défaite
FRED TANNEAU / AFP

OL-OM : sanctions alourdies pour Lopes, Marcelo et Diakhaby en appel

L'Olympique de Marseille avait fait appel auprès de la Fédération française de football (FFF), après les sanctions, très commentées dans les deux camps, prises par la Ligue de football professionnelle (LFP) à la suite des incidents qui ont émaillés la fin de match entre l'OM et Lyon, le 18 mars, au stade Vélodrome.

Sanctions alourdies pour les Lyonnais, pas pour Marseille. Saisie en appel après la décision de la LFP de sanctionner Adil Rami, Anthony Lopes, Marcelo (sursis) pour leur comportement à la fin du matche entre l'OM et l'OL le 18 mars au Vélodrome, la FFF a livré son verdict ce lundi. La suspension du gardien lyonnais passe de trois à cinq matchs. Sa saison déjà terminée, Anthony Lopes manquera donc aussi le début de la prochaine. Condamné à deux matchs de suspension avec sursis, le défenseur central brésilien Marcelo a vu sa sanction réévaluée à un match ferme et un avec sursis. Il manquera donc le match de ce week-end, à Strasbourg. Tout comme Mouctar Diakhaby, pourtant épargné en première instance. "On va se présenter en Alsace sans défense, a réagi Jean-Michel Aulas, qui avait déjà largement commenté la décision de première instance, à l'instar de Jacques-Henri Eyraud, son homologue marseillais, pour L'Equipe. L'axe central sera décimé."

La sanction contre le défenseur marseillais Adil Rami, qui ne jouera plus jusqu'à la finale de Ligue Europa, à Lyon, n'a pas été alourdie. De quoi susciter l'ire d'un JMA très prompt au courroux contre son rival phocéen ces dernières semaines. "Le résultat est incompréhensible : le club qui a fait appel (l'OM, NdrL) est venu obtenir la pénalisation du club qui n'avait pas fait appel, avec lequel on est concurrent pour un accès à la Ligue des champions, a glissé le président lyonnais à L'Equipe. On sait qu'un accès à la C1, c'est 50 à 60 millions d'euros mis à la disposition des clubs par cette Coupe d'Europe. C'est vraiment une décision inattendue et très surprenante. Je suis très déçu, surpris. Et triste."

Lire aussi : Grosse tensions autour de la finale de l'OM à Lyon en Ligue Europa

à lire également
Le jour de derby OL - ASSE est arrivé. Dans un communiqué l'Olympique lyonnais détaille quelques mesures de sécurité prises dans un contexte où les supporters stéphanois n'ont pas le droits de venir autour du stade. Ainsi des billets "suspects" ont été annulés. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut