OL - OM : Les notes des joueurs

Hugo Lloris (4) : Etincelant mercredi face à Liverpool, le gardien de l’équipe de France ne s’est pas montré à son avantage dimanche soir. Dans un match où son équipe prend 5 buts, c’est jamais bon signe pour le dernier rempart. Coupable d’une assez grossière erreur de main sur le deuxième but, il est apparu toute la rencontre, contrairement à l’accoutumée, assez friable.

Lamine Gassama (5,5) : On lui promettait l’enfer face au meilleur joueur de l’OM, Niang. Auteur d’une première mi-temps de très haut vol, il a eu plus de difficultés en seconde période, notamment sur le troisième but phocéen. Néanmoins, il a démontré tout au long de la rencontre qu’il avait le niveau.

Cris (6) : Le policier a incontestablement retrouvé sa « grinta ». Alors oui, la défense de l’OL a pris cinq buts, il est directement responsable sur le but de Brandao où il lâche le marquage de l’attaquant de l’OM. Mais sa détermination, ses anticipations et son abnégation sont essentielles pour Lyon.

Jérémy Toulalan (5,5) : Dans une véritable guerre de tranchées, il a évidemment vite trouvé sa place, lui l’insatiable combattant. Malheureusement, l’histoire s’est mal terminée et « la Toul » a finalement perdu la bataille en marquant son premier but avec l’OL… contre son camp, permettant ainsi l’égalisation finale marseillaise. Terrible verdict.

Aly Cissokho (6,5) : Le néo-international aura prouvé tout au long de la rencontre que sa récente convocation en sélection nationale était loin d’être usurpée. Prenant comme à son habitude régulièrement son couloir, il est à créditer d’une très bonne prestation. La révélation de ce début de saison côté Lyonnais.

Jean-II Makoun (6,5) : Le milieu de terrain camerounais a confirmé sa bonne prestation de Liverpool. Souvent seul face au milieu de terrain très fourni de l’OM, il a rempli honorablement sa tâche. Précis dans ses transmissions de balle, il a également récupéré beaucoup de ballons.

Kim Källström (6) : Le Viking suédois a été beaucoup plus à son avantage ce dimanche soir que mercredi face à Liverpool. Présent dans les duels, il s’est totalement livré. Remplacé par Michel Bastos qui inscrivit un but sublime au terme d'une action à montrer dans toutes les écoles de football.

Miralem Pjanic (7,5) : Il lança l’assaut de cette formidable rencontre. Auteur d’un but incroyable et de deux passes décisives de toute beauté, il illumina la rencontre de sa facilité technique. Un seul point négatif, sa mauvaise gestion des coups-francs, qu’il négocia très moyennement.

Sidney Govou (7)  : L’attaquant de l’OL a une nouvelle fois répondu présent. Auteur d’une très belle réalisation du pied gauche, il a été fidèle à lui-même tout au long du match. Il sera peut-être récompensé par une titularisation en équipe de France la semaine prochaine face à l’Irlande.

Ederson (4) : Dans une rencontre où tous les attaquants ont eu le loisir de s’illustrer, il n’a pas marqué beaucoup de points. Isolé sur le côté gauche, il n’a jamais été en mesure de faire la différence. Il doit faire beaucoup mieux pour espérer s’imposer dans cette équipe là.

Lisandro Lopez (8) : Une nouvelle fois, il a remis le navire à flot au moment où plus personne n’y croyait. Sauf lui bien évidemment. Un doublé pour l’attaquant argentin, un pressing permanent sur tout le front de l’attaque. L’OL lui doit une nouvelle fois une fière chandelle.

Anthony Faure

Lire sur le même sujet : "Ce match va rester dans la mémoire" / Une soirée Olympique

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut